Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 16:23

L'année scolaire est terminée, comme prévu ma marraine doit être hospitalisée en sanatorium en montagne, ce qui implique mon retour à Paris, pourtant j'avais bien travaillé, mais la vie est ainsi.
Pour les raisons invoquées lors d'un précédent chapitre, ma mère heureuse avec l'homme qui ne veut pas d'enfant, ma mère apprend qu'un couple proche de la maison sans enfant et qui en désirait un serait susceptible de me garder en permanence.
Je suis donc présenté, et je pense leur avoir fait bon effet puisque j'y suis resté environ une dizaine d'années 365/365j , j'y étais pas malheureux,  on surveillait mes cours scolaires, je pouvais recevoir des copains, il y avait un beau berger Allemand : Diane et un jour le tonton tels les noms que je les nommais , et Tata , trouva une boule de poil toute noir: Chiffon les deux animaux domestiques de ma vie et je les aime toujours depuis .
C'est aussi grâce au tonton que je passais toutes les grandes vacances sur la côte d'azur oùu son père avait acheté une maison avec des vignes, et des visites en hollande où la soeur de ma tante y avait deux soeurs.

Je n'ai pas été du tout malheureux même heureux, juste éloignée physiquement de ma maman, qui venait me voir toutes les semaines.
Parlons un peu école, formidable, située à pieds à 5mn de la maison, je me souviens c'était une école primaire publique, plus rien à voir côté architecture avec le lycée privé que je venais de quitter mais c'était très bien, moins strict, je termina ma scolarité primaire, et de là il a fallut changer pour aller dans un collège , loin de la maison, quelle galère, je devais avoir 11ans, 30mn de marche 4 fois par jours, mais bon je ne sais plus combien de temps, je demande de m'acheter un vélo avec mon argent de poche que me donnait déjà ma mère ou lorsque je faisais une bricole .

 
Il y va de soit, que jamais je n'ai pu payer ce vélo, mais quand on est gamin on ne se rend pas compte du prix des choses.Un dimanche matin jour de repos de mon tonton on va pour acheter un vélo, mais manque de chance, et ça m'apprendra, il n'y avait pas le modèle un demi course ou un routier, j'ai oublié pardonnez moi , puis je ne veux pas attendre, je repars avec un simple vélo bleu sans dérailleur rien , mais content de ne plus aller à l'école à pieds, je suis heureux, mais quand j'y ai réfléchi après ne pas pouvoir attendre quelques jours, peut être que mon inconscient me disait prends le t'es pas certain qu'on va revenir. comme on dit, il vaux mieux tenir que courir.


Le lundi, fière de monter sur mon vélo, je savais en faire mais si peu, me voilà parti au collège , heureux , suivi par mon oncle en mobylette, je n'étais pas à l'aise de plus le sentant derrière moi à épier mes moindres gestes , je suis arrivé sans problème à l'école, mais là les détails me manquent , en tout cas , je fus interdit de vélo, prétextant que je ne savais pas en faire, je ne l'ai jamais demandé à ma mère mais je me doute que c'est elle qui a du le payer .


Je n'étais pas content du tout, mais que faire, bouder, pleurer ce qui n'aurait rien changé, comme toujours bon petit garçon qui ne se rebiffait jamais, tout comme à l'école je continuais à aller à pieds, puis un jour, j'eus l'autorisation de prendre mon vélo, enfin .


Les années passants, ma mère a voulu me reprendre avec elle, donc sur un coup de tête est partie de chez l'homme avec qui elle était depuis des années et pris un petit appartement, pour m'avoir avec elle sans donner son lieu de destination à l'homme en question mais travaillant dans le même service il l'a vite retrouvée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel - dans Biographie
commenter cet article

commentaires

heffinger 25/02/2010 10:37


aie aie aie comme j ai mal de decouvrir une histoire pareil j en vis une tout aussi tragique en 2002 menacer par un elus comuniste le num 2 sur la commune je me rebelle ont me promet la demolition
le veto a ce jour j ai quitter un manipulateur pervers narcissique 3 enfants briser pas proteger par la police ni les juges saisie le pere se promene le comissariat tous corrompue ils tremble quand
j entre dans le poste qui va l auditionner tout le 94 bloquer sur moi 8 ans que la demolition s accentue desormais on utilise meme le pere escroc bancaire fiscale violent ainsi que violence sur la
mere attouchmenet et violences sur les petits je vomis de ce pays mon plus jeune frére dans leurs armees parachustiste engager au 3eme rpima depuis 16ans il sert ce pays sa patrie l elysee informer
j ai alerter partout prefet defendeur des enfants bf de creteil pareil je dort  sur des cartons de pieces a convictions les escroquerie du pere qui a deja un casier bien remplie m ont appris
les opj lundi refus de nouveau de me laisser deposer plaintes on me renvoie vers un procureur qui classe je reveeeeeeeeeeeee ma vie detruite aussi j ai du demander une mesure de placement pour mes
3 petis accepeter par la juge robinson qui a fermer ses yeux et oreilles sur le clavaire de ricthy et en laissant autorité parentale droit de visite et d hebergement la JUSTICEC EST CA elle passe
pas ELLE TE BRISE UN ETRE HUMAIN MEME PLUSIEURS je suis desoler triste de ce qu il vous on fais subir vous etes un homme fort mr NEO combien se serait suicider alors vous etes aussi vainqueur que
tous ces pourris je voulais saisir l igs pour mon affaire je vais bie y réfléchir car moi je suis assise sur une grenade les éléctions arriveeeee on prononce mon exécution et je lutte a la séche de
kilos méme mes ressources couper et a ce jour 4 avocats on deja fuie sale affaire et tous ca sur une brave mere dedikasse neoo foi et protection..............sylvie alias soldjah Ivry sur seine
assassine ds le silence ca s pass ici c est ma france j ai plus de patrie juste de la souffranceeeeeeeee


Neoigspolice 03/09/2011 18:09



Je peux juste te conseiller , mais ne connaissant pas l'affaire , il faut si ce sont des flics qui ne veulent pas te protéger ,  écrire au procureur de la république, tu vois suis pour la
justice, même un flic n'a pas tous les droits j'en suis désolé 


Je ne suis pas fort le suicide me hante depuis des années, mais je reste pour une seule raison et si je reprends ce blog, c'est parceque ma mère à 80 ans et est malade et personne ne peut
s'occuper d'elle, donc je reste pour elle, mais lis mes derniers articles , un espoir peut être découvert 30a après mais même des millions de dédommagement j'arrive à plus de 55a moi je voulais
une vie normale sans connaitre tout le mal  courage à toi  écris à sarkozy  c'est le bon moment même si la lettre n'est pas lue par lui il y a des traces toujours, ou va au
tribunal de créteil demande un greffier puis un proc et un juge on doit t'aider   courage



Présentation

  • : Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou tristesse perpétuelle
  • Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou  tristesse perpétuelle
  • : Ma vie, de ma naissance à ce jour, qui n'avait pas si mal débutée, puis arrêtée totalement moralement suite à une bavure de la Police des Polices, Pas de vie, ni femme ni enfant.
  • Contact

Profil

  • Neo_igs_police
  • Ce jour arrivant à  la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....
  • Ce jour arrivant à la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....

SOMMAIRE ARTICLES

English
español

 



ACCUEIL
ARTICLES
PAGES
BIOGRAPHIE
Ma vie détruite par la Police des Polices
Photos de La
Police Nationale
Les Engins de
La Brigade des
Sapeurs Pompiers de Paris
VIDEOS
FORUM POLICE
La carte mondiale des visiteurs


      603464 10151023880149556 1213656542 n

clickez sur cette image pour accéder au forum  


 

 

 m-copie-1.gif      

 

 

ALLEZ VERS LE HAUT

Double click sur la page


Rechercher

Compteur

Cela fait minutes et secondes que vous êtes sur ce Blog


counter

Compteur Global

Site Faire Un Blog

Archives

Texte Libre