ghislaineJe me prénomme Ghislaine L……                         je suis âgée de 53 ans et suis l’épouse de Philippe L……, adjudant de Gendarmerie, qui est aussi un technicien Télécom & informatique. Mon mari a subi des violences physiques sur son lieu de travail et dont il a, à ce jour des séquelles. Il a été également témoin de faits délictueux et de malversations commises par des officiers supérieurs, subalternes mais aussi par des sous – officiers de son unité . Il a osé dénoncer par la suite tout ces faits, initialement par une  saisine de l’inspection technique de la Gendarmerie mais aussi par une plainte au judiciaire pour le même motif.

Ces affaires ont été dissimulé pour soustraire à la justice des Gendarmes – auteurs, aux fins que l’image de marque de l’institution ne soit pas atteinte aux yeux du public. Depuis, mon mari  n’a plus de de vie professionnelle normale. Il a été discriminé complètement par le RH Gendarmerie, au plus haut niveau qui soit. Par l’attitude abjecte de cette hiérarchie malveillante, subie maintenant depuis plus de 3 années consécutives, notre vie de famille, la santé financière de notre foyer et notre santé morale ont été tellement mises à mal que nous n’avons maintenant  plus aucunes perspectives d’avenir. Pour ces raisons qui sont injustifiables de la part d’un employeur tel que la Gendarmerie, notre famille, des épouses de gendarmes en pareilles situations mais aussi des retraités pourrons venir témoigner sur cet espace, aux fins de dénoncer ce qui n’est pas acceptable. Je me ferais ‘ porte – parole ‘ au nom de notre collectif,  pour ces militaires dont la hiérarchie souhaite les voir muselés ou même parfois réduits au silence définitif, dans le pire des cas.

Nous allons évoquer dans les prochaines pages publiées et en détails, ce qui est arrivé aux adjudants Philippe L et  Eric D.

Deux affaires connexes dont le dénominateur commun est l’acharnement jusqu’à la destruction sur ordres …

 

http://matraquage-gend.com/les-raisons-de-ce-blog/