Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 22:48

Publié le jeudi 03 janvier 2013 à 07H33

 

La femme retrouvée morte aurait succombé aux coups de son concubin

Dans le voisinage, personne n'ignorait les violences que Valérie Maksimcik subissait régulièrement. Hier soir, après 24 h de garde-à-vue, le meurtrier présumé niait être l'auteur des coups ayant provoqué son décès.

Dans le voisinage, personne n'ignorait les violences que Valérie Maksimcik subissait régulièrement. Hier soir, après 24 h de garde-à-vue, le meurtrier présumé niait être l'auteur des coups ayant provoqué son décès.

Photo Cyril Hiély

 

Elle s'appelait Valérie Maksimcik. Elle avait 43 ans et "le coeur sur la main"comme en témoigne une voisine.

Mardi soir, c'est son corps couvert de traces de coups que les services de secours ont découvert dans son appartement au 2e étage du 4 de la rue Marcel-Pagnol, dans le quartier du Portail-Lançon à Orange. Une vision d'horreur. Le visage de cette femme - de nationalité tchèque mais résidant en France depuis des années - aux cheveux clairs décrite comme gentille et prévenante était méconnaissable, entièrement tuméfié. Un oeil éclaté, le nez et probablement la mâchoire cassés. Tout son corps était couvert d'hématomes récents mais aussi d'autres plus anciens.

Pour que la vérité, toute la vérité, soit faite sur les circonstances qui ont conduit Valérie Maksimcik à la mort, de longues investigations seront encore à mener. L'exploitation des différents témoignages prendra du temps et les résultats de l'autopsie, qui doit apporter des réponses clé quant à la datation des coups et du décès, ne seront pas connus avant demain après-midi. Mais, quelle que soit la réserve des autorités, c'est bien d'"homicide volontaire" dont il est question sur les scellés qui condamnent, depuis mardi soir, l'appartement.

Un homme "brutal avec les gens faibles"

Avec comme principal suspect, son concubin, un dénommé Frédéric Principato placé immédiatement en garde à vue par la police. L'individu continuait hier soir de nier être à l'origine des blessures qui ont entraîné la mort, évoquant la responsabilité de personnes venues de l'extérieur. Mais cette version supporte mal la confrontation avec les faits et les témoignages rapportés par le voisinage qui esquissent un tout autre enchaînement ayant conduit à ce drame.

Cela faisait un mois et demi environ que Frédéric Principato, surnommé Carlos dans ce quartier où il est né et a grandi, était entré dans la vie de Valérie. Âgé de 35 ans, il serait le fils de son précédent compagnon dont elle s'était séparée il y a quelques mois. Dans le quartier, personne n'ignorait les violentes disputes qui secouaient ce "couple" pour autant qu'on puisse le qualifier ainsi.

Sorti de prison il y a un an - il a purgé plusieurs peines pour de nombreux délits - Carlos est décrit comme un homme "brutal avec les gens faibles" qui inspirait la peur dans le voisinage et avait la manie de s'ouvrir auprès de connaissances des coups qu'il infligeait à Valérie

De longues heures de souffrance

Pour la Saint Sylvestre, Carlos avait acheté pour 50 € d'alcool à crédit auprès de l'épicier d'en face. C'est cette nuit-là qu'une violence, aveugle, se serait abattue sur la pauvre femme. Des jeunes présents dans le salon de thé tout proche, disent avoir entendu pendant de longues heures, des cris émanant de l'appartement de Valérie. Le lendemain, elle ne s'est pas réveillée.

Vers 13 h, Carlos serait sorti "l'air déboussolé" et aurait confié à des connaissances qu'il avait "déconné"."Il a dit qu'il voulait appeler un médecin", se souvient un témoin. Avant d'y renoncer de peur d'être ennuyé. Ce n'est finalement que vers 19 h, après une journée aux côtés du corps inanimé et martyrisé de Valérie qu'il se décidera à appeler les pompiers, au moment où une amie se présentait pour "venir souhaiter une bonne année à Valérie".

Il est trop tard. La victime a franchi le point de non-retour de sa longue agonie et les efforts des secouristes ne permettront pas de la réanimer. Elle laisse deux filles dont une de 15 ans, en foyer d'accueil depuis un an. "Je l'avais déjà vue une fois couverte de bleus mais elle n'avait pas voulu porter plainte. Elle était formidable mais c'était quelqu'un de plutôt soumis, poursuit son amie, elle a pas eu de chance avec les hommes."

L'enquête a été confiée à la Police judiciaire. Une autopsie du corps doit être pratiquée ce matin. Le meurtrier présumé, toujours en garde à vue hier soir, sera déféré au Parquet aujourd'hui et vraisemblablement écroué. Il devrait être poursuivi pour homicide volontaire aggravé sur concubin.

 

dagonieRomain CANTENOT

http://www.laprovence.com/article/actualites/orange-recit-dune-nuit-de-violence-et-dune-journee-dagonie


Partager cet article

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou tristesse perpétuelle
  • Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou  tristesse perpétuelle
  • : Ma vie, de ma naissance à ce jour, qui n'avait pas si mal débutée, puis arrêtée totalement moralement suite à une bavure de la Police des Polices, Pas de vie, ni femme ni enfant.
  • Contact

Profil

  • Neo_igs_police
  • Ce jour arrivant à  la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....
  • Ce jour arrivant à la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....

SOMMAIRE ARTICLES

English
español

 



ACCUEIL
ARTICLES
PAGES
BIOGRAPHIE
Ma vie détruite par la Police des Polices
Photos de La
Police Nationale
Les Engins de
La Brigade des
Sapeurs Pompiers de Paris
VIDEOS
FORUM POLICE
La carte mondiale des visiteurs


      603464 10151023880149556 1213656542 n

clickez sur cette image pour accéder au forum  


 

 

 m-copie-1.gif      

 

 

ALLEZ VERS LE HAUT

Double click sur la page


Rechercher

Compteur

Cela fait minutes et secondes que vous êtes sur ce Blog


counter

Compteur Global

Site Faire Un Blog

Archives

Texte Libre