Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 23:58

Un Lapalutien d’une quarantaine d’années hospitalisé dans un état grave à Marseille après avoir été renversé par une voiture hier sur la départementale 8, à Lapalud, est décédé, a-t-on appris.

L’enquête se poursuit afin d’éclaircir les circonstances de ce drame. Les gendarmes de Bollène lancent un appel à témoins et recueillent tout témoignage pouvant éclairer les circonstances exactes de l’accident ainsi que la description du véhicule.

Tél. 04 90 30 10 28.

 

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2013/01/10/le-pieton-renverse-est-decede-un-appel-a-temoins-est-lance

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 23:49

 

Pourquoi a-t-on falsifié l'acte de décès d'un gendarme français, retrouvé mort ainsi qu'un second gendarme et son épouse à Kigali le 12 ou 13 avril 1994, quelques jours après l'attentat contre le président Habyarimana, le 6 avril? Selon les révélations du quotidien Libération hier matin, la réponse à cette question pourrait éclairer d'un jour nouveau le rôle de la France dans ce moment-clé de l'histoire du génocide de 800 000 Tutsis, massacrés en quelques mois par les Hutus alors au pouvoir.

Le magistrat antiterroriste Marc Trévidic cherche depuis des mois à savoir qui est responsable de l'assassinat du président rwandais, dont l'avion avait été abattu dans le ciel de Kigali. C'est lui qui a établi que l'acte de décès d'un des deux gendarmes français mystérieusement retrouvés morts deux jours après l'attentat était un faux. Interrogé hier par le Républicain Lorrain, Marc Trévidic a confirmé qu'il cherchait à savoir précisément "à quelle date précise ces gendarmes étaient morts" pour déterminer si leur disparition pouvait avoir un lien (ou non) avec l'attaque contre l'avion présidentiel. « Comme dans tout dossier complexe », dit-il, « il ne faut rien écarter et même savoir faire preuve d'imagination ».

En savaient-ils trop ?

Dans le cas d'espèce, le magistrat veut savoir si les deux militaires n'ont pas été purement et simplement éliminés parce qu'ils en savaient trop sur les relations entre Paris et Kigali. Une chose est sûre : Michel Thomas, le médecin militaire censé avoir signé le document, a indiqué dans le bureau du juge qu'il n'en était pas l'auteur. Le curieux certificat indique que la mort de la victime est accidentelle bien que causée par "des balles d'armes à feu", sans en préciser ni le nombre ni la localisation, s'étonne Libération.

La fonction des deux gendarmes sur place est de nature à jeter le trouble sur leur brutale disparition. Un des deux hommes était conseiller technique chargé des équipements radio à de l'Ambassade de France mais aussi pour l'armée rwandaise. Ont-ils intercepté des informations compromettantes dans les échanges entre Paris et Kigali entre le 6 avril, date de l'attentat, et le jour présumé de leurs morts? C'est la question que se pose Marc Trévidic. Le magistrat instructeur français qui a repris le dossier dirigé jusqu'à lors par le juge Jean-Louis Bruguière, dont les investigations ont été très critiquées, envisage désormais « toutes les hypothèses ».

Longtemps attribué aux rebelles tutsis du FPR, l'attentat pourrait être l'oeuvre de l'armée régulière pourtant réputée fidèle à l'époque au président Habyarimana. L'expertise menée à Kigali par Marc Trévidic à l'automne 2011 établit en effet que les tirs qui ont abattu le Falcon 50 du président rwandais provenaient probablement du camp militaire de Kanombé, tenu par l'armée officielle. Contrairement au juge Bruguière, qui rendait des soldats rebelles tutsis venus d'Ouganda responsables de l'attaque, l'enquête semble désormais se diriger vers des extrémistes hutus.

par Alain MORVAN le 10/01/2013 à 18:54

http://www.ledauphine.com/france-monde/2013/01/10/rwanda-trevidic-et-la-mort-mysterieuse-de-gendarmes-francais

 

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 23:41

Hier soir, vers 19 h 30, quatre hommes armés et cagoulés ont braqué une bijouterie à Drumettaz-Clarafond (Savoie). Ils ont brisé la vitrine avant de prendre la fuite au volant d’une voiture noire. Des coups de feu auraient été tirés à l’extérieur de l’établissement. Quelques minutes plus tard, une voiture était incendiée sur l’A43 dans le sens Chambéry/Lyon à l’intérieur du tunnel de l’Épine. Tout semble à croire qu’il s’agit d’un acte des malfaiteurs pour faciliter leur fuite.

L’incendie a été pris très au sérieux. 60 pompiers ont été dépêchés sur les lieux, les systèmes de ventilation et de pressurisation ont été immédiatement déclenchés et le tunnel fermé dans les deux sens. Derrière la voiture en feu, huit poids lourds, une vingtaine de voitures et une quarantaine de personnes se sont retrouvées bloquées dans le tube. Par chance, les fumées dégagées par l’incendie se sont évacuées rapidement et n’ont intoxiqué aucun automobiliste. Ils ont pu être acheminés à l’extérieur, avant de pouvoir récupérer leur véhicule vers 21h30.

Le trafic, lui, a été très perturbé jusqu’à 22h30 avec plusieurs kilomètres de bouchons dans les deux sens de circulation. Une enquête a été ouverte par la brigade de recherches de Chambéry.

par C. D. le 10/01/2013 à 22:33 Mis à jour il y a environ 22 minutes 

 

http://www.ledauphine.com/savoie/2013/01/10/ils-braquent-une-bijouterie

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 23:26

Publié le jeudi 10 janvier 2013 à 19h53 

L'Art du temps, une bijouterie du boulevard de Cessole a été la cible d'un nouveau braquage ce jeudi vers 19 heures.

D'après les premiers témoignages recueillis sur place, ce hold-up a été commis par quatre individus encagoulés et munis d'armes longues.

Les malfrats ont enfoncé la porte de la bijouterie et ont défoncé les vitrines avec une massette avant de repartir avec des bijoux.

Le butin n'est pas connu. Cette bijouterie a déjà été attaquée le 21 décembre.

 

http://www.nicematin.com/derniere-minute/une-bijouterie-braquee-pour-la-deuxieme-fois-a-nice.1108819.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 23:08

 

 

Deux gendarmes ont été blessés par un individu de 18 ans lors d’une interpellation musclée, mardi soir à Sablé-sur-Sarthe.

Les faits se sont déroulés dans un hall d’immeuble du quartier de Montreux, où les gendarmes avaient été appelés en raison d’un rassemblement bruyant. À leur arrivée, ils ont reconnu un individu, âgé de 18 ans, déjà recherché. Celui-ci s’est rebellé au moment de son arrestation, fracturant le poignet gauche d’un gendarme lors d'une bagarre.

Finalement maîtrisé, il s’est à nouveau rebellé à l’intérieur de la gendarmerie, fracturant cette fois la cheville d’un autre fonctionnaire. À l’issue d’une garde à vue prolongée, il a été présenté au parquet et placé en détention provisoire.

Le gendarme blessé au poignet a dû subir une intervention chirurgicale.

jeudi 10 janvier 2013- 20:04

 

 

 

 

 

http://www.lemainelibre.fr/actualite/sable-il-blesse-deux-gendarmes-lors-d-une-arrestation-10-01-2013-50392

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 23:02

 

Face à la recrudescence de vols à main armée dans divers locaux commerciaux d’Auch, le Préfet a décidé de renforcer la surveillance et le contrôle des forces de l’ordre pour assurer la protection des personnes et des biens.

  • Par Michel Pech
  • Publié le 10/01/2013 | 17:35, mis à jour le 10/01/2013 | 18:03

Un  dispositif exceptionnel est mis en œuvre  jeudi 10 janvier à 21 heures selon les modalités suivantes 

  1. tous les agents de la police nationale sont engagés, en renfort, aux heures appropriées du jour et de la nuit pour exercer une surveillance générale accrue des lieux sensibles, prévenir le renouvellement de tout agissement délictueux et procéder aux contrôles nécessaires des individus suspects. Ce dispositif est porté à son régime maximal.
  2. un contact direct est pris par les fonctionnaires de la police nationale auprès des commerçants pour leur apporter préventivement    aide et conseil.
  3.  les gendarmes du groupement du Gers sont, de manière temporaire, appelés à  prêter leur concours au dispositif en opérant, complémentairement, des patrouilles de surveillance en zone urbaine.

L’ensemble de ce dispositif particulier d’intervention est mis en œuvre jusqu’au rétablissement d’une situation  normale.

Le braquage de mardi 8 janvier, rappel des faits :

Deux hommes casqués et armés ont braqués le supermarché Lidl de Auch ce mardi matin, selon une information publiée par Sud-Ouest. Ils ont menacé le personnel quelques minutes après l'ouverture du magasin et se sont emparés d'abord du fond de caisse puis se sont fait ouvrir le coffre. Bilan : pas plus de 200 euros selon nos informations. Les deux hommes ont ensuite pris la fuite. Le plan épervier a été déclenché dans le Gers vers 10h pour tenter de retrouver les braqueurs. Il a été levé en milieu d'après-midi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://midi-pyrenees.france3.fr/2013/01/10/apres-le-braquage-main-arme-au-lidl-renforcement-de-la-securite-auch-178239.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 18:11

Un homme de 46 ans a été condamné jeudi à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cahors, et a été emprisonné, pour avoir provoqué trois jours auparavant l'incendie d'un immeuble de Souillac (Lot) qui a conduit 14 personnes, intoxiquées, à l'hôpital. Elles sont toutes hors de danger.

Condamné à deux ans de prison dont 6 mois ferme, il a fait l'objet d'un mandat de dépôt à l'audience.
60 pompiers avaient dû lutter pendant plusieurs heures contre l'incendie qui s'était déclenché dans la nuit de lundi à mardi dans cet immeuble ancien du centre de la petite ville du nord du département.
L'homme, ancien mécanicien dans l'industrie aéronautique, s'était présenté aux enquêteurs, passablement ivre, dans la matinée.
Placé en garde à vue, il a tenté de se disculper une fois dégrisé, avant de réitérer finalement ses aveux.
Jugé en comparution immédiate, il a reconnu avoir mis le feu sous une porteaprès une dispute avec son ex-compagne, sur fond d'alcool. L'auteur des faits a évoqué des problèmes psychologiques devant le tribunal.

 

http://midi-pyrenees.france3.fr/2013/01/10/l-incendiaire-de-souillac-lot-condamne-6-mois-de-prison-ferme-178307.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 17:56


PUBLIÉ LE 10/01/2013 11:55

Les faits se sont déroulés à Ustaritz, dans les Pyrénées-Atlantiques./©Carte Idé. - Tous droits réservés. Copie interdite.
Les faits se sont déroulés à Ustaritz, dans les Pyrénées-Atlantiques./©Carte Idé. () 

Les faits se sont déroulés à Ustaritz, dans les Pyrénées-Atlantiques./©Carte Idé.

Une fillette de 5 ans a été conduite au poste de police parce que ses parents n'ont pas payé la cantine.

Le faits se sont déroulés mercredi à Ustaritz, dans le Pays basque. Léa, une petite fille scolarisée en grande section de maternelle, a vu une policière municipale venir la chercher alors qu'elle déjeunait avec ses camarades à la cantine, rapporte le quotidien Sud-Ouest. Selon son papa, la fillette a cru "que ses parents étaient morts". Ses camarades, eux, ont craint qu'on la mette en prison. Tout ça pour un impayé de cantine de 170 euros, s'insurge le père. "Je suis prêt à régler le problème financier qui est loin d'être insurmontable. Il est même secondaire par rapport à ce qu'on a imposé à ma fille. Je veux comprendre qui a donné l'ordre d'intervention à la police municipale et pourquoi. J'ai entrepris des démarches, hier mercredi, à la mairie et on m'a d'abord dit que c'était faux, qu'il n'y avait pas eu intervention ''manu militari'", affirme-t-il dans les colonnes de nos confrères.

Selon le quotiden, la mairie avait savoir à la mère de la fillette que son inscription à la cantine était suspendue en raison des impayés. La maman avait accepté la situation mais la petite fille est tout de même venue à la cantine mercredi. Selon les parents, qui sont en instance de séparation, la policière a reconduit Léa chez sa mère pour qu'elle y prenne son déjeuner. Partie chercher sa fille à l'école, la maman n'était pas à son domicile. La policière a donc conduit la filette au poste. "Comme si elle avait fait quelque chose de répréhensible. Elle est très traumatisée par cet épisode", indiquent les parents.

"J'ai rencontré des responsables administratifs qui n'ont voulu me répondre par écrit que si je formulais moi-même mes demandes par écrit. Ce que j'ai fait. En gros, on me répond que l'ordre est venu de la hiérarchie. Mais je ne sais toujours pas qui est cette hiérarchie", a expliqué le père, qui a engagé des démarches auprès de la mairie.

avec Agence

http://www.ladepeche.fr/article/2013/01/10/1532783-une-fillette-de-5-ans-au-poste-de-police-pour-170-euros-d-impayes-de-cantine.html
Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 17:43

Publié le 3 Janvier 2013

 

Alpes de Haute-Provence -Plusieurs mails reprenant le logo de la Gendarmerie Nationale, avec pour objet "avis de procédure", ont été envoyés à des milliers d'internautes. La Gendarmerie des Alpes de Haute-Provence informe les usagers qu'il s'agit d'un SPAM, ou mail frauduleux. L'expéditeur du mail aurait l'adresse : ministere.interieur@gouv-gendarmerie-nationale.fr. Elle est fausse. Le mail vous invite à vous rendre sur un site web pour payer de fausses amendes. Si vous recevez ce mail, ne l'ouvrez pas et contactez la brigade la plus proche... de vive-voie ou par téléphone.

 

http://alpesdusud.alpes1.com/infos/infos-locales?view=info&id_news=23750

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 17:29





Sylvie Loosveldt, 21 ans, est en dernière année d’ingénieur civil à l’Université de Liège. Son compagnon aussi, était universitaire. Il est à présent en prison, pour avoir tabassé, humilié, ligoté, bâillonné et rasé le crâne de sa petite amie. Durant 4 heures. Des faits terribles...

Mis à jour le Mercredi 9 Janvier 2013 à 09h05

Mais une rencontre avec un jeune homme de 21 ans également, qui de son côté se lançait à l’université en entamant les HEC, a plongé la Sérésienne dans le cauchemar. Ce mercredi, Miguel Asensio Gonzalez comparaîtra détenu au tribunal correctionnel de Liège pour des faits de coups et blessures, détention arbitraire, traitement inhumain et dégradant et attentat à la pudeur. Cet afficionado du MMA (sport de combat particulièrement violent) avait déjà écopé, en 2010, d’un an de prison avec sursis pour coups et blessures sur une mineure. Pendant quatre heures, Sylvie a été battue, humiliée, ligotée, bâillonnée. « Je lui ai demandé : « Que vas-tu faire de moi, tu vas me tuer ? » Il m’a répondu : « Bordel, je n’en sais rien ! Je vais partir avec toi et je te jetterai dans un bois. »

http://www.lameuse.be/638295/article/regions/liege/actualite/2013-01-08/sylvie-une-jeune-seresienne-rasee-et-massacree-par-son-copain

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article

Présentation

  • : Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou tristesse perpétuelle
  • Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou  tristesse perpétuelle
  • : Ma vie, de ma naissance à ce jour, qui n'avait pas si mal débutée, puis arrêtée totalement moralement suite à une bavure de la Police des Polices, Pas de vie, ni femme ni enfant.
  • Contact

Profil

  • Neo_igs_police
  • Ce jour arrivant à  la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....
  • Ce jour arrivant à la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....

SOMMAIRE ARTICLES

English
español

 



ACCUEIL
ARTICLES
PAGES
BIOGRAPHIE
Ma vie détruite par la Police des Polices
Photos de La
Police Nationale
Les Engins de
La Brigade des
Sapeurs Pompiers de Paris
VIDEOS
FORUM POLICE
La carte mondiale des visiteurs


      603464 10151023880149556 1213656542 n

clickez sur cette image pour accéder au forum  


 

 

 m-copie-1.gif      

 

 

ALLEZ VERS LE HAUT

Double click sur la page


Rechercher

Compteur

Cela fait minutes et secondes que vous êtes sur ce Blog


counter

Compteur Global

Site Faire Un Blog

Archives

Texte Libre