Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 20:35

Hier matin, il ne restait que quelques stigmates de l’attaque de la nuit. Le DL/Eric HOMMAGE

Hier matin, il ne restait que quelques stigmates de l’attaque de la nuit. Le DL/Eric HOMMAGE

Les murs qui tremblent. Le bruit d’une explosion et des crépitements. Les riverains de la place du 8 mai 1945 de Caumont-sur-Durance n’ont pas subi de bombardement. Seulement l’acte fou de malfaiteurs. Ces derniers en voulaient à l’argent que renferme le distributeur de billets du Crédit Agricole. Une opération menée à la vue de tous. Plusieurs témoins ont aperçu des individus encagoulés.

Des hommes mal renseignés ou le travail de simples amateurs

La scène se joue au beau milieu de la nuit de vendredi à samedi. Il est un peu plus de 3 heures.

Au volant d’une Peugeot “106” volée quelques minutes avant dans le village, un membre de l’équipe de voleurs recule à toute vitesse contre le mur de la banque. Encore et encore... Son objectif est de faire sauter la porte habituellement utilisée par les convoyeurs de fond lorsqu’ils réapprovisionnent le distributeur. Peut-être sont-ils mal renseignés ? Ou les gendarmes de Saint-Saturnin-lès-Avignon ont-ils simplement affaire à des amateurs ? En tous les cas, le mur ne bouge pas. La porte non plus.

 La voiture volée brûlée sur place pour effacer les traces

Tout va alors très vite. Le gang réalise qu’il vient de faire chou blanc. Il brûle la voiture pour effacer les traces. Quant au loin, une sirène de police se fait entendre. C’est une patrouille de la Bac (brigade anticriminalité) d’Avignon qui arrive tambour battant. Les malfaiteurs sautent dans leur BMW “série 3” et foncent à toute vitesse. La poursuite va se faire sur plusieurs dizaines de kilomètres, mais les fuyards vont être plus fort cette fois-ci. Et sèment leurs poursuivants près de Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône).

par Riad DOUA le 01/12/2012 à 20:14 Mis à jour il y a environ 10 minutes 

 

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2012/12/01/un-distributeur-de-billets-attaque-a-la-voiture-belier

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 19:29

 

Une femme âgée d’une trentaine d’années a été très grièvement blessée par des coups de couteau ou de cutter vendredi en début d’après-midi dans une résidence étudiante du centre-ville de Clermont-Ferrand. Les faits se sont produits alors que la victime rendait visite à un étudiantAlors que les circonstances de l’agression n’étaient pas encore connues ni dévoilées, deux hommes se trouvaient en garde à vue ce samedi. 
La jeune femme, dont le pronostic vital était engagée vendredi, se trouvait toujours samedi dans un état très grave, mais stationnaire. Elle souffre de blessures au cou et à l’œil. 

le 01/12/2012 à 19:12 

http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/12/01/une-femme-grievement-blessee-dans-une-residence-etudiante

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 17:57

 

 

 
YVELINES. Le chef de la police municipale de Saint-Arnoult-en-Yvelines a été tué vendredi vers 13 heures dans son bureau.

YVELINES. Le chef de la police municipale de Saint-Arnoult-en-Yvelines a été tué vendredi vers 13 heures dans son bureau.

Il s'est rendu à la gendarmerie et a été tout de suite interné en hôpital psychiatrique. Suspecté d'avoir tué vendredi le chef de la police municipale de Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines), un chauffeur routier âgé d'environ 45 ans a été interné après une expertise psychiatrique. 

Il ne peut pas être entendu par les enquêteurs jusqu'à nouvel ordre.

Il avait revendiqué son crime


 
Cet homme  a reconnu avoir égorgé le compagnon de son ex-femme, dans les locaux de la police municipale vendredi entre 12 heures et 13 heures. Il s'est ensuite rendu sur les lieux de travail de son ancienne épouse, où il a été empêché d'entrer. Entre-temps, il avait envoyé un SMS à sa nouvelle compagne lui indiquant avoir tué le policier. Celle-ci avait donné l'alerte et la compagne de la victime et ses enfants avaient été placés sous protection.

Il ne supportait pas le départ de son ex-compagne

Le  présumé s'était finalement présenté de lui-même à la gendarmerie de Saint-Arnoult-en-Yvelines peu avant 14 heures. Il portait des traces de sang, notamment sur les mains, a précisé une source proche de l'. Il a été immédiatement placé en garde à vue.

La victime, Cédric Josso, 38 ans, originaire de Bretagne, est père de deux enfants de 3 et 8 ans. Il avait demandé sa mutation près de Béziers, en Languedoc-Roussillon, selon le Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM).

Sa décision aurait suscité la colère de l'ancien mari de sa compagne, considéré comme «violent et agressif», a indiqué le président du SDPM Cédric Michel. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a apporté vendredi son soutien «aux policiers municipaux fortement choqués par ce drame».

LeParisien.fr 

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/policier-municipal-egorge-le-tueur-presume-interne-01-12-2012-2371757.php

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 14:25

 

 01/12/2012 - 14:09

L'avocate marseillaise égorgée vendredi dans son cabinet du centre ville a tenté de se défendre, selon les premiers éléments de l'enquête, a-t-on appris samedi auprès du parquet. "Elle a reçu de nombreux coups profonds qui peuvent avoir été portés par un couteau ou un cutter (...) des coups ont été portés par dessus les vêtements et la victime présente des plaies de défense aux mains", a expliqué le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest.

Samedi matin, 300 personnes dont de très nombreux confrères en robe se sont réunis à la maison des avocats de Marseille pour rendre hommage à Me. Raymonde Talbot, née Zucconi. Après une minute de silence, le bâtonnier de la ville, Me Gavaudan, a exprimé sa tristesse et sa profonde émotion face à ce drame, dont les circonstances sont encore floues. L'autopsie qui doit avoir lieu samedi, a déclaré M. Dallest, devrait permettre de déterminer précisément l'heure du drame."Nous travaillons pour l'instant sur une amplitude de plusieurs heures", a-t-il ajouté.

 

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Depeches/L-avocate-egorgee-a-tente-de-se-defendre-578560

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 12:16
Photo Le DL.

Photo Le DL.

Quand le sort s’acharne… Écrasée mercredi après-midi par un cèdre centenaire du square Charles Aznavour qui n’avait pas résisté aux fortes rafales de vent, la voiture électrique de la municipalité de Valence a été ravagée, vendredi soir, par un incendie criminel. Trois jeunes Valentinois, tous âgés de 16 ans, ont été interpellés par les policiers dans le centre-ville. Ils ont été placés en garde à vue

 

http://www.ledauphine.com/drome/2012/12/01/valence-ecrasee-par-un-cedre-centenaire-et-brulee-par-trois-mineurs-de-16-ans

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 12:04

30/11/2012 - 22:00

 

Une femme a été hospitalisée dans un service de psychiatrie vendredià Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, après avoir reconnu avoir tué ses deux enfants de cinq mois et six ans retrouvés carbonisés mercredi soir dans l'incendie qui s'était déclaré au sous-sol de son domicile, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. La mère, âgée d'environ 35 ans, avait été retrouvée à côté des deux corps. Hospitalisée après avoir inhalé de la fumée, elle a été finalement entendue et a indiqué qu'elle avait tué ses deux enfants.

Cette enseignante à l'université de Pau et des Pays de l'Adour a été placée sous le régime de l'hospitalisation d'office après un examen psychiatrique, a-t-on indiqué sans plus de précisions. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Pau pour homicide volontaire.

 

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Depeches/Pau-elle-reconnait-avoir-tue-ses-enfants-578442

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 11:52

Lu 356 fois

  
Photo d'illustration. - Frédéric Lonjon

Photo d'illustration. - Frédéric Lonjon

L'homme a expliqué qu'il faisait toujours ainsi lorsqu'il passe à proximité de gendarmes.
Sébastien L. ne porte pas la maréchaussée dans son cœur et ne manque pas une occasion de le signifier. Deux gendarmes qui effectuaient un contrôle routier, le 22 juillet dernier à La Charité-sur-Loire ont été injuriés par cet homme de 31 ans circulant à scooter et hurlant à leur intention : « Bande d’enc… ! Bande de fils de p… ! » Entendu par ceux-ci, il expliqua benoîtement qu’il procédait ainsi à chaque fois qu’il passait à proximité des gendarmes. 
Quant à la raison : « C’est parce que j’aime pas les bleus ! ». Motif réitéré à l’audience du tribunal correctionnel de Nevers, hier matin. Le procureur a requis deux mois de prison avec sursis. Le tribunal a condamné l’homme à deux mois avec sursis en y ajoutant 210 heures de travail d’intérêt général, et 150 € à chacun des gendarmes pour le préjudice moral.

 

http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/val-de-loire/2012/11/30/il-insulte-sans-raison-des-gendarmes-depuis-son-scooter-deux-mois-avec-sursis-1355571.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 00:15

30/11/2012 - 22:00

Une femme a été hospitalisée dans un service de psychiatrie vendredià Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, après avoir reconnu avoir tué ses deux enfants de cinq mois et six ans retrouvés carbonisés mercredi soir dans l'incendie qui s'était déclaré au sous-sol de son domicile, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. La mère, âgée d'environ 35 ans, avait été retrouvée à côté des deux corps. Hospitalisée après avoir inhalé de la fumée, elle a été finalement entendue et a indiqué qu'elle avait tué ses deux enfants.

Cette enseignante à l'université de Pau et des Pays de l'Adour a été placée sous le régime de l'hospitalisation d'office après un examen psychiatrique, a-t-on indiqué sans plus de précisions. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Pau pour homicide volontaire.

http://www.lejdd.fr/Societe/Faits-divers/Depeches/Pau-elle-reconnait-avoir-tue-ses-enfants-578442

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 00:14

 

 

vendredi 30 novembre 2012

À Rennes, un automobiliste a traversé un rond-point  et s’est emplafonné dans un lampadaire. Trop ivre pour souffler et même parler, il a été conduit à l’hôpital. Les CRS se sont aperçus qu’il sortait tout juste du commissariat, où il venait de passer la nuit pour alcool au volant.

 

Tellement ivre qu’il ne peut pas souffler

 

« Il était tellement ivre qu’il ne pouvait pas souffler dans le ballon ni décliner son identité ! »

Hier, jeudi, des motards CRS patrouillent dans deux voitures banalisées, à Saint-Jacques-de-la-Landes, près de Rennes (Ille-et-Vilaine). À un rond-point, près du Castorama, ils aperçoivent une voiture tanguer furieusement sur la route.

 

Il traverse un rond-point

 

Ils la suivent. Déclenchent la sirène. Et voient la voiture continuer tout droit à un autre rond-point, près du Carrefour-Market : « Il a arraché un panneau de signalisation et s’est emplafonné dans un lampadaire », raconte le brigadier-chef Milan Slekovec, de l’unité motocycliste zonale des CRS de Rennes.

 

« À peine sorti, il a remis ça »

 

Contrôle. Mais l’homme ne peut même pas parler tellement il est cuit. Les CRS le conduisent à l’hôpital. Des analyses sanguines révèlent un taux hallucinant de 3,70 g par litre de sang ! Mieux, l’homme vient de passer la nuit au commissariat.

 

« Mis au chaud pour la nuit »

 

« La veille, des policiers l’avaient déjà interpellé au volant avec un taux de 2,42 g d’alcool par litre de sang. Les collègues lui ont retiré son permis, ont immobilisé son véhicule et l’ont mis au chaud pour la nuit. À peine sorti, il a remis ça. Quand on l’a interpellé, ça faisait seulement une heure et demie qu’il était dehors. »

 

L’homme, un Rennais âgé de 51 ans, devra répondre de ses actes devant la justice.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Rennes.-Arrete-avec-3-70g-au-volant...-en-sortant-de-degrisement_39382-2138955_actu.Htm

 

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 19:45

Publié le 30.11.2012, 18h37 | Mise à jour : 19h10

ILLUSTRATION. Le réquisitoire réclamait des peines de 5 à 8 ans de prison ferme. Les trois policiers, poursuivis pour viol aggravé sur une prostituée niçoise, ont écopé de 3 à 5 ans avec sursis.

ILLUSTRATION. Le réquisitoire réclamait des peines de 5 à 8 ans de prison ferme. Les trois policiers, poursuivis pour viol aggravé sur une prostituée niçoise, ont écopé de 3 à 5 ans avec sursis. | AFP

Zoom

Trois policiers niçois ont été condamnés ce vendredi en appel, devant les assises du Rhône, à des peines de trois à cinq ans de prison avec sursis, pour le viol d'une jeune prostituée, une nuit de février 2010, alors qu'ils patrouillaient dans le centre de Nice

Poursuivis pour «viol aggravé», ces trois policiers âgés de 32 à 40 ans, acquittés en première instance, ont accueilli le verdict avec colère, malgré un réquisitoire beaucoup plus sévère du ministère public. En revanche, la cour a confirmé l'acquittement d'un quatrième gardien de la paix, âgé de 31 ans, qui était délibérément sorti du fourgon au moment des faits. Il comparaissait pour «abstention volontaire d'empêcher un crime».

 
Jeudi, l' général avait réclamé des peines de huit à cinq ans de prison ferme à l'encontre des trois gardiens de la paix, et deux ans avec sursis à l'encontre du quatrième.

Contrainte à se montrer «gentille»

Le 24 février 2010, vers 2h50, des policiers sont appelés sur la Promenade des Anglais par une prostituée en larmes et apparemment choquée. Cette mère célibataire de 27 ans affirme alors avoir été violée un peu plus tôt par quatre gardiens de la paix en patrouille, qui l'ont obligée à monter dans leur fourgon, sous prétexte qu'elle consommait de l'alcool dans la rue. Alors qu'ils la menacent de la conduire au poste si elle ne se montre pas «gentille», elle est contrainte à des rapports sexuels non tarifés.

Lors de leur première audition, le 26 février 2010, par des enquêteurs de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), les quatre gardiens de la paix ont assuré unanimement que la prostituée avait simplement sollicité leur aide car elle avait été importunée par un homme. Ils ont alors qualifié ses accusations «d'incompréhensibles». Mais la prostituée a maintenu sa version des faits, soulignant que seule, face à quatre policiers, elle a préféré «obtempérer».

Acquittés en première instance


Les policiers ont reconnu alors avoir eu des relations sexuelles non rétribuées avec elle. Mais ils affirment que la jeune femme en a elle-même pris l'initiative et qu'elle était consentante. Seul le quatrième a assuré n'avoir pas participé.

Le 24 février 2010, les trois premiers sont mis en examen pour «viol par personne abusant de l'autorité conférée par ses fonctions», et le quatrième pour non empêchement de . Contre l'avis de l'avocat général de Nice, ils ont été acquittés, le 15 décembre 2011, par la cour d'assises des Alpes-Maritimes. Mais le parquet général d'Aix-en-Provence avait fait appel.

LeParisien.fr 

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/trois-policiers-condamnes-a-des-peines-avec-sursis-pour-un-viol-sur-une-prostituee-30-11-2012-2369097.php#xtor=AL-32280587

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Actualités Faits divers
commenter cet article

Présentation

  • : Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou tristesse perpétuelle
  • Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou  tristesse perpétuelle
  • : Ma vie, de ma naissance à ce jour, qui n'avait pas si mal débutée, puis arrêtée totalement moralement suite à une bavure de la Police des Polices, Pas de vie, ni femme ni enfant.
  • Contact

Profil

  • Neo_igs_police
  • Ce jour arrivant à  la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....
  • Ce jour arrivant à la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....

SOMMAIRE ARTICLES

English
español

 



ACCUEIL
ARTICLES
PAGES
BIOGRAPHIE
Ma vie détruite par la Police des Polices
Photos de La
Police Nationale
Les Engins de
La Brigade des
Sapeurs Pompiers de Paris
VIDEOS
FORUM POLICE
La carte mondiale des visiteurs


      603464 10151023880149556 1213656542 n

clickez sur cette image pour accéder au forum  


 

 

 m-copie-1.gif      

 

 

ALLEZ VERS LE HAUT

Double click sur la page


Rechercher

Compteur

Cela fait minutes et secondes que vous êtes sur ce Blog


counter

Compteur Global

Site Faire Un Blog

Archives

Texte Libre