Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 15:44

Par Benjamin Ferran

 

Mis à jour le 13/12/2012 à 15:23 | publié le 13/12/2012 à 09:29 Réactions
Les nouveaux raccourcis vers le menu de vie privée.
Les nouveaux raccourcis vers le menu de vie privée.

Facebook a une nouvelle fois modifié ses paramètres de confidentialité. Ses réglages sont plus clairs, mais une option pour disparaître de son moteur de recherche est supprimée.

Facebook vient une nouvelle fois de modifier plusieurs de ses réglages de vie privée. Il promet davantage de clarté et de simplicité pour ses utilisateurs. Tour d'horizon de ce qui change, en bien ou en mal.

• Un raccourci vers les paramètres de vie privée. Les utilisateurs de Facebook verront bientôt apparaître un petit cadenas, dans la barre de navigation du réseau social, en haut à droite. Facebook leur présentera trois «raccourcis pour la confidentialité»: «Qui peut voir mes contenus?», «Qui peut me contacter» et «Comment empêcher une personne de me contacter?». Ces pages étaient jusqu'alors accessibles par la page de réglages, cachée dans un menu déroulant. C'est donc un vrai progrès.

 

Des tags peuvent être retirés en bloc depuis l'historique d'activité.
Des tags peuvent être retirés en bloc depuis l'historique d'activité.

 

• Un historique d'activité plus performant. Facebook va revoir son historique d'activité. De nouveaux liens apparaîtront pour trouver tous les messages qu'un utilisateur a souhaité cacher de son journal, mais qui n'ont pas pour autant été supprimés de Facebook. On pourra aussi retirer des tags sur toute une série de photos ou demander la suppression de contenus à ses amis. Facebook proposera de les contacter en entrant un message personnalisé ou en choisissant dans une liste de propositions. Là encore, cela va dans le bon sens.

• Des permissions plus lisibles. Lorsqu'une application installée par l'utilisateur voudra accéder à ses données et publier dans son journal, la demande sera formulée dans deux fenêtres séparées. Cela permettra à l'utilisateur de gérer plus finement ce paramètre. Le vocabulaire sera plus concret. Au lieu de parler d'informations «de base», Facebook va dire clairement que l'application veut accéder au profil et à la liste d'amis. En revanche, les options qui permettaient de sélectionner les données auxquelles on autorise l'accès vont disparaître de cette phase d'installation.

• Un système d'alerte. Même les utilisateurs les plus avertis du réseau social peuvent se perdre dans les options du réseau social. L'épisode du vrai-faux bug Facebook en France l'a montré. Facebook va donc renforcer ses messages pédagogiques. Par exemple, lorsqu'un utilisateur retirera un statut de son journal, une alerte lui précisera qu'il pourra rester visible ailleurs sur le site. «Notre objectif est de garantir que les gens comprennent comment ils peuvent contrôler leurs informations», a expliqué à l'AFP Erin Egan, responsable des questions liées aux données privées chez Facebook. Dans cet esprit, le réseau social a inauguré un «kit de démarrage» le mois dernier et revu son centre d'aide en octobre.

• La fin des profils cachés. Il ne sera plus du tout possible d'être invisible sur le réseau social. L'option qui permettait de retirer son profil du moteur de recherche de Facebook va en effet disparaître. On pourra seulement empêcher d'être retrouvé par son adresse e-mail ou son numéro de téléphone. Un directeur produit de Facebook a expliqué au New York Timesque moins de 10% des membres du site avaient coché cette option, ce qui pourrait tout de même se chiffrer en dizaines de millions de personnes. Comme le rappelle le quotidien américain, Facebook pourrait améliorer son moteur de recherche dans les prochains mois. Il n'a donc aucun intérêt à maintenir des profils cachés.

Ces changements de Facebook interviennent alors que le site a confirmé mardi la mise en place de nouvelles règles d'utilisation. Elles l'autorisent à combiner les données qu'il collecte sur ses membres avec celles réunies par d'autres sociétés qui lui sont liées, comme Instagram. Elles entraînent aussi l'abandon d'une procédure de vote, qui permettait à ses utilisateurs de s'opposer à de futurs changements. «La participation [au dernier vote] a été minimale», a souligné Facebook. Moins de 1% de son milliard d'utilisateurs se sont exprimés, dans une large majorité contre ces changements, quand il en aurait fallu au moins 30% pour bloquer ce processus.

http://www.lefigaro.fr/hightech/2012/12/13/01007-20121213ARTFIG00447-confidentialite-sur-facebook-des-progres-un-revirement.php#!

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 17:30

Un faux message intimant au site de ne pas reprendre les contenus personnels à des fins commerciales circule depuis plusieurs jours. En fait, il ne sert à rien.

Cécile Bolesse 
Le 27/11/2012 à 13:46 
Mis à jour le 27/11/2012 à 13:52


 

1 / 1

Deux versions du message qui circule sur Facebook. 

 

Pour la énième fois, Facebook va modifier les règles régissant son site. Cette fois c'est le vote des internautes validant les changements de politique de confidentialité du réseau social qui va être abandonné. La nouvelle a été annoncée par Elliot Schrage, vice-président en charge de la communication, dans un blog. Et une nouvelle fois, cette annonce a entraîné l'apparition d'un message qui circule de mur en mur. Eh bien vous pouvez arrêter de la faire suivre à vos amis, cette déclaration est un fake.

Il existe plusieurs versions de ce texte, mais il commence la plupart du temps par "en réponse aux nouvelles lignes directrices de Facebook, je déclare que mes droits d'auteur sont attachés à l'ensemble de mes données personnelles, illustrations, bandes dessinées, photos..." Quelle que soit la version, le message est clair : Facebook a changé ses conditions générales et peut utiliser commercialement les données publiées. Le site s'apprête pour le moment à croiser les données de ses membres avec celles de ses partenaires.

Cela dit, publier ce message sur votre mur ne pourra pas protéger vos contenus. Il n'a aucune valeur juridique. Le site américain snopes.com rappelait déjà en mai 2012 que la propriété des contenus publiés sur Facebook dépend des conditions de confidentialité que vous leur appliquez. Si vous ne partagez qu'avec vos amis, le réseau ne peut pas se servir de vos fichiers.

Vous pouvez donc arrêter de spammer vos amis. Ce message ne sert à rien... si ce n'est – peut-être – à faire connaître votre mécontentement à Facebook.

 

 

http://www.bfmtv.com/high-tech/gare-nouveau-fake-facebook-391574.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 13:50

 

  •  Evènement 
 
Trouvez vous normal qu'un chauffard sous l'emprise de cannabis a gâché la vie d'une famille en tuant leur enfant de 7mois qu'ils ne verront pas grandir soit remis en liberté en ayant un comportement irresponsable?

Trouvez vous normal que la justice laisse ce minable auteur d'un infanticide en liberté?

On enferme les gens qui se défendent et on laisse les tueurs, violeurs vivent à côté de chez vous.

Maintenant à cause de cette justice ce jeune peu se continuer à se droguer et il va falloir attendre qu'il tue encore une fois pour l'enfermer

Notre justice est incompréhensible

Notre justice ne rend pas LA JUSTICE

Notre justice marche sur la tête elle marche à l'envers

Levons les boucliers et faisons que ce tueur parte en prison pour son meurtre

Que la justice soit rendue pour cette famille qui a perdu son amour, sa vie, sa chaire, son sang son enfant

Article12/11/2012, 17 h 53 par midi libre:
Le jeune homme à l'origine du drame , contrôlé positif au cannabis, a été mis en examen et remis en liberté. Le parquet avait requis un mandat de dépôt et a décidé d'interjeter appel.

Le jeune chauffard de 20 ans qui a provoqué samedi la mort d'un bébé de sept mois dans un accident de la route après avoir consommé du cannabis, a été mis en examen lundi et remis en liberté sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire.

Le jeune homme, originaire d'Aigues-Mortes (Gard), s'est vu signifier une mise en examen pour homicide involontaire par imprudence, non-maîtrise du véhicule et conduite sous l'emprise de stupéfiants, ce qui est une circonstance aggravante.

Il a été placé sous contrôle judiciaire avec notamment interdiction de conduire et d'être en contact avec les parents de la victime, a précisé le procureur de la République Brice Robin, qui avait requis un mandat de dépôt et a décidé d'interjeter appel.

"Je me suis réveillé lors de l'accident"

En garde à vue, le chauffard a déclaré avoir eu un "moment d'absence". "Je me suis réveillé lors de l'accident", a-t-il avoué aux enquêteurs de la brigade des accidents et des délits routiers de la Direction départementale de la sécurité publique de l'Hérault.

Pour toutes les informations rdv à cette adresse https://www.facebook.com/events/424875520918378/
Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 22:28

Société  |  08/11/2012 - 21:27

Les jeunes employés se méfient de leur patron sur Facebook. Conscient que le réseau social peut leur porter préjudice, seuls 8% d'entre-eux sympathisent avec leur chef sur Facebook, selon une étude réalisée par AVG. Les jeunes Français craignent quand à eux que leur patron découvre d'éventuels messages négatifs sur leur entreprise ou des détails de leur vie privée, rapporte Le Figaro.fr.

Une méfiance pas du tout partagée à l'étranger. Aux États-Unis ou en Italie par exemple un jeune de 18 à 25 ans sur trois est "ami" sur Facebook avec son chef. La moyenne dans le monde est de un jeune sur quatre.

http://www.lejdd.fr/Societe/Depeches/Facebook-les-jeunes-prudents-avec-leur-chef-574367

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 21:47

Publié le dimanche 04 novembre 2012 à 18h00

FacebookDR
Ils ont violemment basculé du virtuel au réel. Trois jeunes Grassois, une fille et deux garçons, ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir organisé une expédition punitive envers un autre jeune pour se venger de rumeurs et de ragots grossiers colportés par Facebook et téléphones portables. Le tribunal correctionnel de Grasse vient d'infliger à Mégan, 20 ans, étudiante, six mois de prison, dont trois mois ferme, à Julien 23 ans, ouvrier en bâtiment quatre mois d'emprisonnement et Alexandre, 20 ans, serveur, six mois d'emprisonnement pour « violence avec préméditation ». Tous devront payer 3 000 euros de dédommagement à la victime.

Les faits remontent au 11 septembre dernier. Mégan veut retrouver son ex-petit ami, qu'elle a quitté il y a 5 ans afin de lui demander des explications suite à des messages insultants diffusés par celui-ci sur Facebook. Elle est accompagnée d'Alexandre, son nouveau petit copain et d'un autre ami, Julien.

Du hard !

Quand Mérouane sort de son travail, Mégan l'attend sur le parking d'Auchan à Grasse. Mais la discussion tourne court. Les amis de la jeune fille interviennent et rouent de coups l'ex. La scène est enregistrée par les caméras de surveillance.

« Le but était de lui faire peur pour qu'il arrête de m'emmerder », plaide la jeune fille depuis le box des prévenus. « C'est par vous que tout s'est produit »,la reprend le président du tribunal, Marc Jouando, qui mène les débats. La victime n'aura pas d'interruption temporaire de travail. Au procès, Mérouane explique les messages : il a été « blessé dans sa fierté d'homme »sur le réseau social. Il parle « d'amourette » datant de 5 ans. « On n'est plus dans les bisounours. C'est plutôt du hard, vu ce que vous avez écrit »relève le président. Celui qui a le plus frappé, Alexandre, tente de disculper sa petite amie « ce n'est pas l'organisatrice, mais la révélatrice. On n'avait pas prémédité de lui mettre une rouste comme ça ». Une insulte de vive voix aura précipité la rixe. « D'où les dangers de Facebook », ponctue Marc Jouando.

Quant à Julien, qui avait déposé qu'il « avait mis une petite droite », il assure avoir « retenu les coups de son ami ».La partie civile, qui voit dans l'agression « un guet-apens prémédité »n'a pu que souligner que « ce dossier n'est pas rassurant. À partir d'élucubrations, on est passé du virtuel au réel, de facebook au tribunal », réclamant 6 000 euros de dommages et intérêts.

Motif enfantin

La procureur, Delphine Haubensack, quant à elle, évoque « un lynchage pour un motif enfantin. On se retrouve au jardin d'enfants. Et pourtant ce sont des adultes ».Stigmatisant « la mauvaise foi des prévenus », elle affirme qu'il y a eu « préméditation, mais pas guet-apens ».

L'avocat (1) de Mégan plaide la relaxe estimant que « le dossier est creux, qu'il n'y a pas eu d'infraction »de la part de sa cliente.

Celui de Julien, souligne pour sa part que ce dernier « a pris conscience de la gravité de ses actes et a regretté publiquement et sincèrement son acte ».

Pour l'avocat d'Alexandre, la victime n'est qu'un amoureux éconduit dont « il restait sur lui des particules d'amour »qui avait utilisé « la pire des armes : la rumeur, qui cancérise la personne visée. On a voulu détruire ».

Le tribunal a considéré que l'instigatrice de cette violence était Mégan et l'a condamné à de la prison ferme, comme ses complices qui ont, eux, exécuté les basses œuvres. Ga. P.

1. Aux intérêts de Mégan, Me Delphine Doussan; de Julien Me Samira Bentard et d'Alexandre, Me Santini.

http://www.nicematin.com/nice/les-rumeurs-sur-facebook-se-terminent-en-violence-et-en-prison.1042036.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:44

Bienvenue à vous...

IMPORTANT POUR LES MEMBRES Merci de lire ce qui suit et de s'y conformer

L'affaire qui a motivé la création du groupe désormais renommé est en cours et nous ne devons pas interférer sur un dénouement qui nous l'espérons s'avèrera positif.

Ainsi ce groupe a désormais pour visée de soutenir les Forces de l'Ordre et de Sécurité dans leur ensemble autour plus spécifiquement des actualités policières, ainsi que les Pompiers, Services de secours et Services de sécurité.

En tant qu'administrateurs, nous refuserons tous propos sans rapport, ainsi que ceux à caractère politique, syndicaliste, raciste comme toutes dérives langagières ou d'irrespect ; ceux-ci seront effacés sans sommation. De même que nous nous réservons le droit de bannir ceux qui ne respecteraient pas cet espace de discussion.

Merci à tous de votre compréhension.

Ce groupe a évolué en hommage plus spécifiquement à Alicia et Audrey, à tous les policiers morts dans l'exercice de leurs fonctions, à tous ceux qui se sont suicidés.

Par respect également à chacun des policiers en activité auquel ce groupe est dédié ainsi qu'aux membres présents qui les soutiennent.

En ce qui concerne les ajouts et suppressions de membres les admins écarteront progressivement les membres qui ne commentent pas et dont les profils sont potentiellement vides.

Les insertions de nouveaux membres se feront avec les précautions d'usage et Nous demandons à chacun d'entre vous de n'inviter que ceux dont vous pouvez répondre.

Par ailleurs, les propos racistes, xénophobes, politiques, syndicalistes, religieux ainsi que toutes autres diffusions n'ayant aucun rapport avec le thème du groupe seront automatiquement effacés et le ou les membres seront bannis à terme en cas de récidive.

Il est également précisé que ce groupe est le votre.

Vous pouvez l'alimenter de publications ; toutefois nous vous demandons de respecter et le theme du groupe et les membres qui s'y trouvent.

Nous confirmons seules les publications à caractère FO provenant de sources officielles peuvent être partagées, à l'exception de certains blogs où les sources ont été vérifiées et reconnus par notre groupe.

Les admins sont a votre disposition en cas de problème.

Vous pouvez voir la liste des admin dans l'onglet a propos et changer tous les membres par admins.

Merci à tous ainsi que pour votre présence

 

Il est également précisé que ce groupe est le votre.

 

https://www.facebook.com/groups/320160628058670/

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:22

 

En combinant ces quelques conseils à des règles de base (comme ne pas accepter n’importe qui dans votre liste d’amis), vous ne devriez rencontrer aucun problème avecFacebook. Il est important de comprendre que s’inscrire surFacebook ne signifie pas nécessaire qu’il faut abandonner sa vie privée au site, il existe en effet de nombreuses autres astuces permettant d’éviter ces petits désagréments qui pourraient vous faire regretter votre arrivée sur ce réseau social.

Bien entendu, si vous connaissez d’autres astuces du même genre pour éviter l’étalement de sa vie sur le site, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires de ce dossier. Vos contributions sont plus que bienvenues !

http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/190-10-facebook-vie-privee.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:19

 

Enfin, il pourrait venir un jour où vous souhaiterez quitter Facebook, pour une raison ou pour une autre. Sachez que la désactivation de votre compte ne supprimera pas vos contenus, vos informations et vos photos du site. Ainsi, pensez à ces quelques détails avant de franchir le pas. La désactivation s'effectue depuis le menu « Paramètres du compte », disponible depuis le menu déroulant en haut du site. Cliquez ensuite sur l'onglet « Sécurité », l'option de désactivation se trouve en bas de la page.

Il existe un moyen de réclamer à Facebook, avant de désactiver son compte, la suppression de la totalité de ses contenus. Facebook précise bien qu’il sera ensuite impossible d’y accéder, mais indique toutefois que des copies de vos contenus pourraient rester encore sur les serveurs.

Pour plus d’informations sur la suppression d’un compte Facebook, nous vous conseillons de consulter également notre dossier « Comment se désinscrire de Facebook ? »

http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/190-9-facebook-vie-privee.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:15

Il n’y a pas que les autres utilisateurs de Facebook qui peuvent en avoir après vos données personnelles, mais aussi les applications et les régies publicitaires, pour qui vos informations sont de potentielles sources de revenus. Il convient donc de surveiller autant que possible ce que deviennent les informations que vous leur fournissez.
Il existe justement un menu tout spécialement dédié à cela, nommé « Publicités, applications et sites web », toujours disponible depuis le menu déroulant en haut du site, sous l’option « Paramètres de confidentialité ». Il permet de faire le point sur les applications qu’on utilise, et donc de bloquer celles qui paraissent suspectes, ou encore de contrôler les informations que les applications peuvent diffuser sur vous.
Notons également qu’il est possible contrôler les informations partagées avec les sites tiers, mais aussi de faire disparaître sa page des résultats des moteurs de recherche comme Google ou Yahoo!

http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/190-8-facebook-vie-privee.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:14

 

Après la création de listes d’amis, voilà une autre manière de gérer l’accès à ses photos sur Facebook : la création d’albums. Cela permet d’une part de classer ses clichés, mais aussi et surtout de permettre à une seule et même personne de n’accéder qu’à une partie de vos photos. En effet, en passant par les réglages que nous avons vus précédemment, nous ne pouvions qu’autoriser ou interdire l’accès à la totalité de vos photos.
La création d’un album photo est très simple, puisqu’il suffit de cliquer sur le lien « Photo/vidéo » tout en haut de la page pour que celui-ci déroule un menu dans lequel vous pourrez envoyer un fichier, vous enregistrer à la webcam, ou encore créer un album. Une fois l’album créé, vous pourrez simplement lui attribuer des contenus et surtout en gérer les droits, et décider quels amis ou groupes d’amis y auront accès.

http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/190-7-facebook-vie-privee.html

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Facebook
commenter cet article

Présentation

  • : Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou tristesse perpétuelle
  • Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou  tristesse perpétuelle
  • : Ma vie, de ma naissance à ce jour, qui n'avait pas si mal débutée, puis arrêtée totalement moralement suite à une bavure de la Police des Polices, Pas de vie, ni femme ni enfant.
  • Contact

Profil

  • Neo_igs_police
  • Ce jour arrivant à  la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....
  • Ce jour arrivant à la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....

SOMMAIRE ARTICLES

English
español

 



ACCUEIL
ARTICLES
PAGES
BIOGRAPHIE
Ma vie détruite par la Police des Polices
Photos de La
Police Nationale
Les Engins de
La Brigade des
Sapeurs Pompiers de Paris
VIDEOS
FORUM POLICE
La carte mondiale des visiteurs


      603464 10151023880149556 1213656542 n

clickez sur cette image pour accéder au forum  


 

 

 m-copie-1.gif      

 

 

ALLEZ VERS LE HAUT

Double click sur la page


Rechercher

Compteur

Cela fait minutes et secondes que vous êtes sur ce Blog


counter

Compteur Global

Site Faire Un Blog

Archives

Texte Libre