Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 23:05
Mis à jour 06-04-2012 17:02
 
 
essonne meurtre tueur en série

La troisième victime, Marcel Brunetto, habitait dans cette résidence plutôt calme de Ris Orangis. Photo : Capture d'écran

 

 

Dans l'Essonne, où quatre meurtres se sont produits à quelques mois d'intervalles et alors que les enquêteurs évoquent la piste d'un tueur en série, les habitants sont devenus méfiants et craignent un autre meurtre.

 

FAITS DIVERS - "On peut redouter la piste d'un tueur en série solitaire". Ce matin sur Europe 1, Claude Guéant a le premier évoqué l'hypothèse d'un tueur en série. Mais depuis quelques semaines déjà, les voisins des victimes ont peur et beaucoup se calfeutrent chez eux.

"J'ai peur qu'il revienne dans l'immeuble"
Rue des Ravins, à Grigny, cette voisine de 29 ans, est sous le choc. Elle rentrait à peine chez elle au moment où Nadjia Lahsene, 48 ans, une mère de famille sans histoire, est abattu d'une balle dans la tête dans le hall de l'immeuble. "J'ai entendu des cris et une détonation. C'est la voisine qui a appelé la police."
Depuis, la jeune maman reste enfermée chez elle. "J'ai peur, peur d'amener les enfants à l'école, peur de sortir tard". Elle croisait la victime régulièrement dans les escaliers. "C'était une femme sympathique qui élevait seule son fils de 18 ans, raconte-t-elle. Aujourd'hui je me demande vraiment si le tueur est venu uniquement pour tuer Nadjia ou si c'est un simple hasard. J'ai peur qu'il revienne dans l'immeuble."

"L'ascenseur a été bloqué plusieurs jours le temps de récupérer les empreintes"
Le 17 mars, Marcel Brunetto, un retraité de 81 ans, est retrouvé mort dans le hall de son immeuble. Le même jour, cette voisine emménageait dans le même bâtiment. "Mes enfants sont venus me voir pour me dire 'Maman, un monsieur est tombé dans les escaliers'", raconte la mère de famille. Elle ne comprend pas, d'autant plus que le quartier est "très calme".

"Une voisine a préféré quitter l'immeuble pour aller s'installer ailleurs
Quelques mois auparavant, dans le parking de cet immeuble de la rue Pasteur, à Juvisy, deux meurtres ont eu lieu à près de 3 mois d'intervalle. Un voisin, qui vit dans l'immeuble depuis 2003, a la place de parking voisine de celle de Jean-Yves Bonnerue, tué le 22 février d'une balle dans la tête. " je suis parti faire les courses avec ma voiture une heure avant le meurtre", explique le retraité, qui avoue être "plus vigilant". L'homme connaissait les deux victimes, car ils faisaient partie comme lui du conseil du syndicat de copropriété de l'immeuble. Le voisinage a été très choqué. "Une voisine a préféré quitter l'immeuble pour aller s'installer ailleurs. La femme de ménage a même pensé à démissionner mais elle est finalement restée", relate ce voisin.

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Meurtre de l'essonne
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 23:01
Info le Parisien

 

Stéphane Sellami et Julien Constant | Publié le 06.04.2012, 11h50 | Mise à jour : 12h12

 
 

Grigny (Essonne), jeudi. Des membres de la police scientifique relèvent des indices à la sortie du hall d'un petit immeuble de quatre étages, dans le quartier de la Grande Borne, où une femme de 47 ans a été abattue par un tireur qui s'est enfui à moto. | AFP PHOTO PIERRE VERDY

Les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles (Yvelines) redoublent d’effort pour remonter, au plus vite, la piste d’un tueur en série, auteur présumé de quatre meurtres commis dans le département de l’Essonne depuis le mois de novembre 2011.

 

Les policiers ont, aujourd’hui vendredi, la certitude qu’une seule et même arme de calibre 7,65 mm a été utilisée pour abattre les quatre victimes.

Le dernier fait en date remonte au jeudi 5 avril, à Grigny. Une femme âgée de 47 ans a été abattue dans le hall  de son immeuble. Plusieurs témoins ont décrit comme étant l'auteur des faits un homme de grand taille, mesurant au moins 1,80 m, de corpulence mince, de type européen et porteur d’un casque de moto noir. Ce mystérieux meurtrier était vêtu d’un blouson de type bombers en cuir de couleur sombre et d’une sacoche. Il serait arrivé sur les lieux du meurtre

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Meurtre de l'essonne
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 22:59
22h54

La femme blessée par balle jeudi à Grigny (Essonne), par un tireur qui s'est enfui à bord d'un deux-roues, est décédée jeudi soir, a-t-on appris auprès du parquet d'Evry. Dans l'après-midi, un homme a visé cette femme, âgée de 47 ans, alors qu'elle se trouvait dans le hall de son immeuble. Il s'était ensuite enfui à bord d'un deux-roues. Elle avait été transportée "vivante à l'hôpital mais dans un état très critique", avait indiqué jeudi après-midi la procureure de la République d'Evry Marie-Suzanne Le Quéau. Une quête a été ouverte par des habitants du quartier pour le fils de cette femme, âgé de 18 ans, et dont le père est également décédé, a indiqué jeudi soir un habitant de La Grande-Borne.

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Meurtre de l'essonne
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 22:54
AFP Mis à jour le 05/04/2012 à 18:12 | publié le 05/04/2012 à 17:17
 
Une femme a été tuée par balle jeudi en début d'après-midi dans le quartier de la Grande Borne, à Grigny, dans l'Essonne, par un tireur qui s'est enfui à bord d'un deux-roues.

Cette femme, âgée d'une quarantaine d'années, a été touchée alors qu'elle se trouvait dans le hall d'un petit immeuble de quatre étages, 1 rue du Ravin, selon une source proche de l'enquête. Le tireur est ensuite remonté sur son deux-roues pour prendre la fuite dans une direction inconnue. On ignorait vers 18h00 le nombre de balles tirées qui sont de calibre 9 mm.

La rue du Ravin, une petite artère, à quelques centaines de mètres d'une sortie de l'autoroute A6 en direction de la province, à une vingtaine de kilomètres de Paris, a été barrée par la police. La police judiciaire de Versailles a été chargée de l'enquête. Le 17 mars, un homme de 81 ans avait été abattu d'une balle dans la tête dans le hall de son immeuble de Ris-Orangis, une commune riveraine de Grigny.

Repost 0
Published by Neo_igs_police - dans Meurtre de l'essonne
commenter cet article

Présentation

  • : Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou tristesse perpétuelle
  • Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou  tristesse perpétuelle
  • : Ma vie, de ma naissance à ce jour, qui n'avait pas si mal débutée, puis arrêtée totalement moralement suite à une bavure de la Police des Polices, Pas de vie, ni femme ni enfant.
  • Contact

Profil

  • Neo_igs_police
  • Ce jour arrivant à  la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....
  • Ce jour arrivant à la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....

SOMMAIRE ARTICLES

English
español

 



ACCUEIL
ARTICLES
PAGES
BIOGRAPHIE
Ma vie détruite par la Police des Polices
Photos de La
Police Nationale
Les Engins de
La Brigade des
Sapeurs Pompiers de Paris
VIDEOS
FORUM POLICE
La carte mondiale des visiteurs


      603464 10151023880149556 1213656542 n

clickez sur cette image pour accéder au forum  


 

 

 m-copie-1.gif      

 

 

ALLEZ VERS LE HAUT

Double click sur la page


Rechercher

Compteur

Cela fait minutes et secondes que vous êtes sur ce Blog


counter

Compteur Global

Site Faire Un Blog

Archives

Texte Libre