Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:53
Cédric Pappatico a été tué alors qu'il tentait d'interpeller les cambrioleurs du magasin Darty.
Commandant Cédric Pappatico a été tué alors qu’il tentait d’interpeller les cambrioleurs du magasin Darty.

Vendredi 13 Avril 2012

UN PETIT MOT DE MA PART DIRECTEMENT SORTI DE MON COEUR POUR TOI CEDRIC

Cédric tu étais un jeune policier de 32ans tu as vite gravit les plus hautes fonctions dans ton grade à savoir Brigadier Chef de Police à environ 30ans, après une dizaine d'années de carrière dans La Police que tu avais choisi en entrant à l'Ecole de Police de Nîmes, tu es sorti muté dans le 93, dans les années 1999, puis muté à Chambéry aux rg, tu as rejoint la BAC comme responsable de l'unité.

Cédric, j'ai lu ton parcours professionnel et même avant, natif de sète , tu étais un grand  sportif.  Un de tes amis d'enfance qui était à l 'école Paul Valéry avec toi  a déposé un commentaire sur la page ''hommage à Cédric '' sur mon blog, en me disant qu'il était plein de chagrin, en voyant ta photo paraitre sur le journal en soirée, il avait entendu parler du drame mais ne pensait pas à toi.

Cédric tu étais en couple , avait une petite fille de sept ans , ta femme attend un enfant d'ici quelques mois.

Cédric je te prie d'accepter toutes mes félicitations pour l'homme que tu étais.

Cédric tu resteras sur cette page tout le temps que je pourrai.

Cédric tu as montré de quoi tu étais capable , un vrai  Policier digne de ce nom, sauf que l'administration ne t'a pas donné les moyens comme tous les policiers le disent, le vieux qui te parle, a débuté avec un PA 7.65 ça nous suffisait, et parfois le FM dans les véhicules sauf que c'était dans les années 75/80 . Les petits voyoux n'étaient pas armés c'était rare, maintenant ils le sont tous avec du gros calibre.

Cédric tu n'avais pas les moyens face à ces grands délinquants qui sont souvent des petites frappes,  armés jusqu'aux dents avec du gros calibre.  Les anciens truands dits '' pro '' ne tiraient pas sur le flic de la sorte, ils essayaient d'abord la fuite, le tir était le dernier recours encore moins viser un policier avec une voiture, ils cherchaient qu'à voler pas à tuer,  le grand banditisme était réservé aux services bien équipés RAID GIPN BRI BRB GIGN  et avec des moyens tant qu'en hommes qu'en matériel.

Cédric tu es partie, à cause du manque de personnel aussi, car l'administration ne veut pas recruter, c'est vrai il n'y a pas assez de demandes, si au contraire , il y en a des demandes aussi bien hommes que femmes, mais peu d'élus.

Cédric quand tu penses que les collègues Policiers Municipaux doivent se défendre avec un bout de plastique, pour certains encore.

Samedi 14 Avril 2012

Cédric ce matin à 11h00 tous les commissariats de France et tous les collègues de ton commissariat ainsi que tous les policiers ou autres de repos ou en retraite ont respecté la minute de silence, j'imagine qu'il y en a eu des milliers.

Au même moment a eu lieu une cérémonie d'hommage à la préfecture de Savoie, à Chambéry, où tu a été décoré de la Légion d'honneur à titre posthume par le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. Tu as en outre reçu la Médaille d'or pour acte de courage et de dévouement et la Médaille d'honneur de la police nationale. La cérémonie s'est déroulée, sous la pluie, pendant environ 45 minutes, en présence de nombreux policiers, gendarmes, pompiers et CRS, en tenue.

Cédric le Ministre s'est déplacé, je déplore que le Président n'est pas venu, car si tu es là, c'est bien à cause du manque de personnel soit disant pour faire des économies de bouts de chandelles , tu aurais eu des renforts , tu serais encore parmi nous.

Message du Ministre de l'intérieur Claude Guéant et ancien Directeur Général de la Police Nationale écrit au journal officiel a dit :

" Le fonctionnaire âgé de 32 ans a été, par ailleurs, cité à l'ordre de la Nation par un texte paru samedi au Journal officiel.
«Le Premier ministre, sur la proposition du ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer, des Collectivités Territoriales et de l'Immigration, cite à l'ordre de la Nation M. Cédric Pappatico, commandant de police à la brigade anti-criminalité de nuit de la circonscription de sécurité publique de Chambéry, policier dynamique, courageux, d'une haute conscience professionnelle et d'un dévouement exemplaire, décédé le 11 avril 2012, victime du devoir dans l'accomplissement de la mission qui lui était confiée», écrit le Journal officiel. "

Cédric tu resteras sur cette page tout le temps que je pourrai.

Salut Collègue  repose en paix  la haut....et veille sur nous Commandant ....

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 19:22

 

Publié le : 17 juin 2012 à 13 h 39 min
Le brigadier-chef, responsable de la Brigade anti-criminalité de nuit, avait été fauché par la voiture des voleurs qui s’enfuyaient. Photo DR

Le brigadier-chef, responsable de la Brigade anti-criminalité de nuit, avait été fauché par la voiture des voleurs qui s’enfuyaient. Photo DR

Trois suspects ont été interpellés mardi dans l’affaire Pappatico, du nom du policier chambérien tué le 11 avril dernier alors qu’il tentait d’arrêter des cambrioleurs en train de dévaliser un magasin d’électroménager à Saint-Alban-Leysse en Savoie. Cela faisait des semaines que l’affaire ne faisait plus parler d’elle. Deux des personnes arrêtées l’ont été à Paris, le dernier à Chambéry. Elles ont été placées en garde à vue.

Le brigadier-chef Cédric Pappatico, responsable de la Brigade anti-criminalité de nuit à Chambéry, avait perdu la vie dans la nuit du 10 au 11 avril. Aux alentours de 0 h 30, il avait répondu à l’alerte donnée par un témoin selon laquelle le magasin Darty de Saint-Alban-Leysse était en train d’être cambriolé. Arrivé rapidement sur place en compagnie d’un collègue, il avait constaté la présence d’un 4X4 Porsche Cayenne de couleur sombre garé devant le magasin, coffre ouvert, prêt à partir.

Les voleurs avaient pris la fuite

C’est lorsque les voleurs ont pris la fuite, percutant la voiture de la Bac au passage, que Cédric Pappatico, descendu de voiture pour les interpeller, avait été fauché puis traîné sur près de 30 mètres par l’imposant véhicule tout terrain. Le brigadier-chef est décédé une heure plus tard des suites de ses blessures et les cambrioleurs avaient réussi à s’enfuir. La présence de quatre ou cinq individus avait été évoquée à l’époque.

La mort de ce policier âgé de 32 ans, père d’une fillette de 7 ans et dont la femme était enceinte, avait suscité de très nombreuses réactions politiques. D’autant plus qu’elle était intervenue en pleine campagne présidentielle. Claude Guéant, alors ministre de l’Intérieur, s’était rendu à Chambéry l’après-midi même du drame. Le 14 avril, il avait présidé une cérémonie d’hommage funèbre à Cédric Pappatico dans la cour de la préfecture de Savoie. Élevant le brigadier-chef au grade de commandant et le décorant de la Légion d’honneur à titre posthume.

Le Dauphiné Libéré
Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 19:11

 

Publié le 06.06.2012, 21h15 | Mise à jour : 22h05

 

Saint-Alban-Leysse (Savoie). Agé de 32 ans, le brigadier-chef le la BAC a été délibérément renversé par le 4x4 des malfaiteurs et projeté à plusieurs mètres dans la nuit de 10 au 11 avril. | DR.

 
Trois suspects ont été interpellés dans l'enquête sur la mort d'un policier de la BAC de Chambéry (Savoie), renversé mi-avril par des cambrioleurs, annoncé RTL mercredi. Une source proche de l'enquête a confirmée à l'AFP l'arrestation d'un suspect. 
 

La Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Lyon, en charge de l'enquête, a refusé de commenter ces informations. «Toute communication est contraire aux intérêts de l'enquête», a indiqué son chef Francis Choukroun. Selon Europe 1, l'un des trois suspects aurait été identifié par ses empreintes digitales.

Agé de 32 ans et père d'une fillette de six ans, le brigadier-chef Cédric Pappatico, dont la veuve est enceinte, avait été «délibérément» renversé dans la nuit du 10 au 11 avril par un 4x4 Porsche Cayenne dont les occupants ont pris la fuite, abandonnant une partie de leur butin.  

Le policier avait été renversé puis traîné sur 30 à 40 mètres

Avec son co-équipier, il était intervenu lors d'un cambriolage dans un magasin Darty à Saint-Alban-Leysse, dans la banlieue de Chambéry (Savoie). Un 4/4 correspondant à celui utilisé par les malfaiteurs avait été retrouvé calciné dans la banlieue est de Lyon, à Décines-Charpieu, à 100 km de là. Le policier avait été renversé puis traîné sur 30 à 40 mètres. 

En poste à Chambéry depuis 2005 après avoir été basé à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), il avait été décoré de la Légion d'honneur à titre posthume par Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur. Une minute de silence avait été observée le 14 avril dans tous les commissariats

Un lien possible avec des cambriolages commis dans le Doubs

L'enquête a établi un lien possible avec de précédents cambriolages commis dans le Doubsavec un véhicule du même type. Le parquet de Besançon avait été dessaisi, au profit de celui Chambéry, de l'enquête sur deux cambriolages fin mars dans des magasins à Morteau, commis par des hommes conduisant un Porsche Cayenne. 

Les enquêteurs disposent par ailleurs d'une photographie d'un véhicule du même type prise par un radar automatique en Suisse la nuit de ces cambriolages.

LeParisien.fr 

 
 
Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 00:02

 

Samedi 14 Avril 2012 à 12:00 |

Tefy Andriamanana
Journaliste à Marianne, j'écris sur le numérique ainsi que sur les questions de police/justice... En savoir plus sur cet auteur
 Un policier de la BAC de Chambéry a été tué en tentant d’arrêter des cambrioleurs. En pleine campagne, le drame a vite été récupéré par les principaux candidats. D’autant que la polémique est vite venue sur le terrain de la baisse des effectifs. Ce soir-là, les policiers de la BAC n’étaient que deux à intervenir.
(ROMAIN CHAMPALAUNE/SIPA)
(ROMAIN CHAMPALAUNE/SIPA)
La sécurité est bel et bien au cœur de la campagne. Après les tueries de Toulouse et Montauban, c’est désormais la mort d’un policier de Chambéry qui a été récupérée par les principaux candidats. Dans la nuit de mardi à mercredi, un brigadier-chef de la BAC été fauché par la voiture de cambrioleurs qui tentaient de fuir les lieux de leur méfait. Nicolas Sarkozy a clairement parlé d’un « assassinat », pour lui, les cambrioleurs ont « foncé délibérément » sur le policier. Une fois de plus, le chef de l'Etat joue les magistrats en évoquant le fond d'une enquête en cours. François Hollande a lui souhaité « que tout soit mis en œuvre pour identifier et interpeller les auteurs de ce crime odieux ». Autre réaction : celle de Marine Le Pen qui a dénoncé « la culture du laxisme ».
Mais la polémique est vite venue sur un autre terrain. En effet, le policier tué n'était accompagné que d’un seul collègue lors de son intervention alors que les patrouilles sont censées êtres composées de 3 policiers. Un dispositif « réglementaire » selon Claude Guéant, qui s’est rendu à Chambéry. Le ministre de l’Intérieur a aussi précisé qu’une voiture de la brigade canine avait rapidement rejoint les fonctionnaires de la BAC.
Une explication qui ne satisfait pas les syndicats de police. Ils accusent les méfaits de la RGPP et de la baisse des effectifs. Une note de 2004 dit que les BAC doivent intervenir à trois, les interventions à deux étant l’exception.  « Sauf qu’à présent, la norme c’est deux ! En terme de dissuasion, de protection, ça n’a rien à voir, il vaut mieux être trois (…). Sauf que les effectifs sont en baisse et qu’il y a des difficultés à faire tourner les services », a expliqué sur RMCJean-Bernard Laborde, responsable d’Unité SGP police en Savoie. Selon le syndicaliste, en 2012, la police de Chambéry va perdre sept postes.

EFFET DE LA RIGUEUR

Dans ce contexte de rigueur, les patrouilles à deux, c’est une recette prévue par Guéant lui-même pour « donner plus de visibilité » à la police sans augmenter les crédits. On multiplie artificiellement le nombre de patrouilles mais on baisse le nombre de patrouilleurs. On fait dans l’affichage plus que dans l’efficacité. Le principe avait dévoilé par le ministre de l’Intérieur concernant les patrouilles de jour en ville mais il s’applique aussi aux BAC de nuit, censées pourtant intervenir dans des contextes plus tendus.
Hasard du calendrier, Nicolas Sarkozy était vendredi en Corse en tant que chef de l’Etat et accessoirement candidat (ou l’inverse) pour parler insécurité. Il veut en faire une des principales réussites de son bilan mais c’est en fait un de ces principaux ratés. En témoigne les statistiques sur la montée de la violence et la baisse des moyens.
Cette paupérisation de la police vire parfois au tragico-comique. Comme l’a révélé Marianne, les trois commissaires de Lille, Roubaix et Tourcoing sont soupconnés d’avoir alimenté une « caisse noire » en vendant des métaux trouvés sur la voie publique à des ferrailleurs. L’argent servait en fait à faire fonctionner leurs commissariats en achetant matériel de bureau, carburant pour les voitures… Un vrai paradoxe : afin de mieux faire respecter la loi, certains policiers se retrouvent obligés de l’enfreindre.
Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 21:28

 

Policier tué à Chambéry : une minute de silence dans les commissariats

Publié le 14.04.2012, 10h51 | Mise à jour : 13h06


Publié le : 14 avril 2012 à 13 h 49 min

Un 4 x 4 Porsche Cayenne, identique à celui qui a servi aux tueurs du policier lors du cambriolage de Chambéry, a été découvert carbonisé dans la banlieue de Lyon. | (afp/jeff pachoud.)

Une minute de silence a été observée ce samedi à 11H00 dans tous les commissariats de France à la mémoire de Cédric Pappatico,le policier de la BAC tué lors d'une intervention contre un cambriolagedans la nuit de mardi à mercredi près de Chambéry, en Savoie.

Au même moment a eu lieu une cérémonie d'hommage à la préfecture de Savoie, à Chambéry, où il a été décoré de la Légion d'honneur à titre posthume par le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. Le policier a en outre reçu la Médaille d'or pour acte de courage et de dévouement et la Médaille d'honneur de la police nationale. La cérémonie s'est déroulée, sous la pluie, pendant environ 45 minutes, en présence de nombreux policiers, gendarmes, pompiers et CRS, en tenue.

«Cet héroïsme discret, cet héroïsme quotidien, est partagé par tous le hommes et toutes les femmes qui assurent la sécurité des Français. Cet engagement mérite notre profond respect», a notamment déclaré Claude Guéant. Le ministre de l'Intérieur a de nouveau qualifé les malfaiteurs d'assassins. «Ces hommes sont des assassins. Nous sommmes déterminés à ce que justice soit rendue», a-t-il assuré. Lors de son arrivée, le ministre s'était rendu sous la tente où avait pris place la famille, à l'abri des objectifs, ayant refusé d'être photographiée ou filmée.

Le fonctionnaire âgé de 32 ans a été, par ailleurs, cité à l'ordre de la Nation par un texte paru samedi au Journal officiel.
«Le Premier ministre, sur la proposition du ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer, des Collectivités Territoriales et de l'Immigration, cite à l'ordre de la Nation M. Cédric Pappatico, commandant de police à la brigade anti-criminalité de nuit de la circonscription de sécurité publique de Chambéry, policier dynamique, courageux, d'une haute conscience professionnelle et d'un dévouement exemplaire, décédé le 11 avril 2012, victime du devoir dans l'accomplissement de la mission qui lui était confiée», écrit le Journal officiel.

Cédric Pappatico avait été renversé délibérément par des cambrioleurs toujours en fuite, un acte qualifié «d'assassinat» par le candidat-président Nicolas Sarkozy. Une minute de silence a été observée ce samedi à 11H00 dans tous les commissariats de France à la mémoire de Cédric Pappatico,le policier de la BAC tué lors d'une intervention contre un cambriolage dans la nuit de mardi à mercredi près de Chambéry, en Savoie.
Au même moment a eu lieu une cérémonie d'hommage à la préfecture de Savoie, à Chambéry, où il a été décoré de la Légion d'honneur à titre posthume par le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. Le policier a en outre reçu la Médaille d'or pour acte de courage et de dévouement et la Médaille d'honneur de la police nationale. La cérémonie s'est déroulée, sous la pluie, pendant environ 45 minutes, en présence de nombreux policiers, gendarmes, pompiers et CRS, en tenue.

«Cet héroïsme discret, cet héroïsme quotidien, est partagé par tous le hommes et toutes les femmes qui assurent la sécurité des Français. Cet engagement mérite notre profond respect», a notamment déclaré Claude Guéant. Le ministre de l'Intérieur a de nouveau qualifé les malfaiteurs d'assassins. «Ces hommes sont des assassins. Nous sommmes déterminés à ce que justice soit rendue», a-t-il assuré. Lors de son arrivée, le ministre s'était rendu sous la tente où avait pris place la famille, à l'abri des objectifs, ayant refusé d'être photographiée ou filmée.

Le fonctionnaire âgé de 32 ans a été, par ailleurs, cité à l'ordre de la Nation par un texte paru samedi au Journal officiel.
«Le Premier ministre, sur la proposition du ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer, des Collectivités Territoriales et de l'Immigration, cite à l'ordre de la Nation M. Cédric Pappatico, commandant de police à la brigade anti-criminalité de nuit de la circonscription de sécurité publique de Chambéry, policier dynamique, courageux, d'une haute conscience professionnelle et d'un dévouement exemplaire, décédé le 11 avril 2012, victime du devoir dans l'accomplissement de la mission qui lui était confiée», écrit le Journal officiel.

Cédric Pappatico avait été renversé délibérément par des cambrioleurs toujours en fuite, un acte qualifié «d'assassinat» par le candidat-président Nicolas Sarkozy.
Un 4x4 correspondant à celui utilisé par les malfaiteurs a été retrouvé entièrement calciné mercredi dans la banlieue est de Lyon, à Décines-Charpieu.

LeParisien.fr

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 21:26

 

 

Publié le 13.04.2012, 19h48 | Mise à jour : 22h27


Saint-Alban-Leysse, dans la banlieue de Chambéry (Savoie). Agé de 32 ans, le brigadier-chef le la BAC a été délibérément renversé par le 4x4 des malfaiteurs et projeté à plusieurs mètres. Son décès a été constaté à 1h30 mercredi matin. | DR.

L'enquête sur les cambrioleurs qui ont tué un policier de la BAC de Chambéry (Savoie) dans la nuit de mardi mercredi a établi un lien possible avec de précédents cambriolages commis dans le Doubs. Agé de 32 ans, le brigadier-chef Cédric Papatico avait été «délibérément» renversé par un 4x4 Porsche Cayenne, dont le ou les occupants ont pris la fuite.
 

Un véhicule similaire «qui a servi dans ces cambriolages pourrait être le même que celui de Chambéry», a indiqué un porte-parole de la gendarmerie, tout en précisant qu'à ce stade rien n'est sûr.

En tout cas, le parquet de Besançon a indiqué vendredi à l'AFP avoir été dessaisi au profit de celui Chambéry de l'enquête sur deux cambriolages dans des magasins à Morteau dans la nuit du 28 au 29 mars, commis par des hommes conduisant un 4x4 Porsche Cayenne. Le parquet de Chambéry n'a pas confirmé cette information.

Les cambrioleurs avaient notamment volé du matériel informatique et de téléphonie dans un magasin, avant de s'attaquer à un magasin de vêtements. Les enquêteurs disposent par ailleurs d'une photographie d'un véhicule du même type que le Porsche Cayenne prise par un radar automatique en Suisse la nuit de ces cambriolages, qu'ils soupçonnent d'être le même.

Un 4x4 correspondant à celui utilisé par les malfaiteurs a été retrouvé entièrement calciné mercredi dans la banlieue est de Lyon, à Décines-Charpieu.

LeParisien.fr 

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 21:16
 

13 avril 2012 à 18 h 22 min

Cédric Pappatico avait 32 ans. Photo DR

Cédric Pappatico avait 32 ans. Photo DR

1 / 3
  • Cédric Pappatico avait 32 ans. Photo DRLes policiers étaient intervenus sur un cambriolage avec effraction dans ce magasin Darty à Saint-Alban-Leysse. Capture d'écran Google Maps.Les policiers étaient intervenus sur un cambriolage avec effraction dans ce magasin Darty à Saint-Alban-Leysse. Capture d'écran Google Maps.

Un policier de la Brigade anti-criminalité de Chambéry a été tué dans la nuit de mardi à mercredi. Le policier intervenait avec ses collègues sur un cambriolage dans le magasin Darty de Saint-Alban-Leysse lorsqu'il a été renversé par le véhicule des malfaiteurs, un 4X4 de marque Porsche Cayenne, qui prenait la fuite. Un de ses collègues a ouvert le feu sur les fuyards.

 

Agé de 32 ans et père d’une fillette de six ans, le brigadier-chef Cédric Pappatico, dont la veuve est enceinte, a été délibérément renversé par un 4x4 Porsche Cayenne, dont les occupants ont pris la fuite, abandonnant une partie de leur butin.

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, s’est rendu sur place et a assuré que l’intervention à deux fonctionnaires de police, comme c’était le cas à Chambéry, était "réglementaire", alors que des voix se sont élevées parmi les policiers pour juger cet effectif insuffisant.
"Il est urgent que le ministère de l’Intérieur réinstaure les patrouilles à trois effectifs", a ainsi réagi le premier syndicat de police, SGP-FO.
M. Guéant a "demandé aux services de police de tout mettre en oeuvre pour que les criminels soient au plus vite identifiés, interpellés et présentés à la justice".
Pour l’heure, leur trace n’a pas été retrouvée.

La vidéosurveillance analysée

Le procureur de la République de Chambéry, Jean-Pierre Valensi, a précisé lors d’une conférence de presse que les enquêteurs travaillaient, entre autres pistes, sur les enregistrements de vidéosurveillance du magasin Darty.
Francis Choukroun, chef de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Lyon, a précisé à son côté que "des rapprochements ADN" étaient en cours, tout en concédant n’avoir "absolument aucune piste".
Il n’a pas souhaité confirmer si le véhicule retrouvé mercredi matin, incendié, à Décines, dans la banlieue de Lyon, était bien celui du cambriolage.
 

Les candidats à la présidentielle se sont emparés du drame

"En voyant les policiers, le malfrat qui conduisait le véhicule a foncé délibérément - délibérément, c’est un assassinat - sur l’un des policiers qu’il percutait violemment», a d’abord réagi le candidat-président Nicolas Sarkozy.
Le candidat socialiste François Hollande a de son côté demandé «que tout soit mis en oeuvre pour identifier et interpeller les auteurs de ce crime odieux». Et Marine Le Pen, la candidate du Front national, a dénoncé "la culture du laxisme" et les suppressions de postes de policiers.

Les images des lieux du cambriolage et l'interview de Jean-Paul BORRELLY, secrétaire zonal Alliance police nationale du Sud-est:

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 21:13
 
Publié le : 13 avril 2012 à 18 h 16 min

 

Infographie Le DL

Infographie Le DL

1 / 3

Mercredi, un policier de la Bac est mort renversé par des malfaiteurs à Saint-Alban-Leysse, en Savoie. Récit de cette journée dramatique heure par heure.

 

0 h 22 mercredi
L’alarme de la grande enseigne d’électroménager Darty de Saint-Alban-Leysse, dans l’agglomération chambérienne, se déclenche. Des cambrioleurs ont brisé la porte d’entrée vitrée avant de découper le rideau de fer.

0 h 23
Le commissariat de police est alerté par un témoin. Il informe les policiers qu’un cambriolage est en train d’être commis.

0 h 25
Un véhicule de la brigade anti-criminalité arrive sur les lieux avec deux fonctionnaires de police. Ils constatent qu’un 4X4 Porsche Cayenne de couleur sombre est garé devant l’entrée du magasin, le coffre ouvert prêt à partir.

Les policiers stoppent leur 308 banalisée devant le véhicule des malfaiteurs afin d’empêcher leur fuite et descendent de leur voiture pour interpeller en flagrant délit les auteurs du cambriolage.

Mais ces derniers, au nombre de quatre ou cinq, remontent précipitamment dans leur véhicule immatriculé en Suisse, laissant sur le parking du matériel informatique qu’ils viennent de voler.

Ils démarrent, poussent la voiture de police et fauchent Cédric Pappatico le policier descendu côté passager. Le 4X4 le traîne sur une distance d’environ 30 mètres.

Le second fonctionnaire remonte aussitôt dans la 308, fait demi-tour et s’arrête au niveau du corps de son collègue à terre.

Le Porsche Cayenne marque un arrêt. Le policier de la BAC en profite pour tirer à deux reprises dans sa direction avec son arme de service.

0 h 35
Le véhicule des malfaiteurs en fuite est repéré par une patrouille de la brigade canine alors qu’il s’engage sur la voie rapide urbaine de Chambéry. Mais la grosse cylindrée sème ses poursuivants.

0 h 37
Sapeurs-pompiers et médecins du Samu tentent de ranimer le fonctionnaire à terre.

0 h 40
Le plan Épervier est déclenché. Les services de police, de gendarmerie et des douanes, sont mis en alerte. Mais les délinquants arrivent à passer à travers les mailles du filet.

1 h 25
Le policier en arrêt cardiaque est déclaré décédé. Cédric Pappatico était responsable de la Brigade anti-criminalité de nuit à Chambéry depuis 2010. Il laisse derrière lui un enfant de sept ans et une veuve enceinte.

Dans la matinée
Une cellule d’aide psychologique a été mise en place pour la famille endeuillée et les collègues de Cédric Pappatico.

6 h 20
Un 4x4 Porsche Cayenne est retrouvé incendié à Décines dans la banlieue lyonnaise.

13 h 48
Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, se déplace à Chambéry : «Je suis venu dire à la famille de ce fonctionnaire, à ses collègues de travail, toute l’indignation du président de la République et du gouvernement, toute la tristesse, toute la sympathie, qu’ils leur demandent de partager. Une fois de plus nous nous avons affaire à une agression inqualifiable contre un fonctionnaire de police.»

15 h 30
Le procureur de la République annonce qu’une enquête a été ouverte pour meurtre sur un fonctionnaire de la police nationale et vol avec effraction dans un entrepôt et en réunion. Les services de la sûreté urbaine et la police judiciaire de Lyon, antenne des deux Savoie, sont chargés des investigations. Les images des vidéosurveillances de l’établissement vont être décortiquées par les enquêteurs. Rien ne permet encore de dire que le 4X4 retrouvé à Décines est impliqué dans ce cambriolage qui a mal tourné.

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 21:09

 

Publié le : 13 avril 2012 à 18 h 10 min
Cédric Pappatico a été tué alors qu'il tentait d'interpeller les cambrioleurs du magasin Darty.

Cédric Pappatico a été tué alors qu'il tentait d'interpeller les cambrioleurs du magasin Darty.

Cérémonie d'hommage au brigadier-chef Cédric Pappatico, samedi à 11 heures dans la cour du Château des ducs de Savoie qui abrite la préfecture. Ouverte à la population, elle se déroulera en présence de la famille du défunt. La venue de Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, est également annoncée. 
Le policier, âgé de 32 ans, père d'une fillette de sept ans et dont l'épouse attend un second enfant a été tué alors qu'il tentait d'interpeller les cambrioleurs du magasin Darty située dans la zone commerciale de Saint-Alban-Leysse dans la nuit de mardi à mercredi.

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 21:07

 

 13 avril 2012 à 18 h 00 min
Des analyses de peinture du 4X4 retrouvé calciné à Décines sont en cours pour établir un lien avec celui utilisé en Savoie. Photo AFP

Des analyses de peinture du 4X4 retrouvé calciné à Décines sont en cours pour établir un lien avec celui utilisé en Savoie. Photo AFP

Après le meurtre d’un fonctionnaire des forces de l’ordre en intervention dans la nuit de mardi à mercredi, d’importants moyens sont mis en œuvre par la police de Chambéry afin d’identifier et d’arrêter les auteurs du cambriolage de l’enseigne Darty qui lui ont foncé dessus.

Mais le peu d’indices rend l’enquête particulièrement difficile. Des analyses de peinture du 4X4 Porsche Cayenne retrouvé calciné à Décines le matin même sont en cours pour établir un rapprochement avec celui utilisé dans la zone commerciale de Saint-Alban-Leysse. La vidéosurveillance du magasin, elle, n’a “toujours pas parlé”, a déclaré Jean-Pierre Valensi qui reste discret sur les investigations.

En parallèle de l’enquête, les policiers doivent faire face à l’émotion et à la tristesse de la perte d’un collègue. Un hommage sera rendu à Cédric Pappatico demain, à 11 heures, dans la cour de la préfecture de Savoie. Une cérémonie où sera présente la famille du policier tué et à laquelle participera le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, déjà venu à Chambéry mercredi après-midi. Elle sera également ouverte à la population.

Une minute de recueillement sera également observée samedi à 11 heures dans tous les commissariats de France à la mémoire de Cédric Pappatico.

Repost 0

Présentation

  • : Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou tristesse perpétuelle
  • Néo IGS Police -Ma vie détruite par la POLICE des Polices ( IGS )ou  tristesse perpétuelle
  • : Ma vie, de ma naissance à ce jour, qui n'avait pas si mal débutée, puis arrêtée totalement moralement suite à une bavure de la Police des Polices, Pas de vie, ni femme ni enfant.
  • Contact

Profil

  • Neo_igs_police
  • Ce jour arrivant à  la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....
  • Ce jour arrivant à la soixantaine, j'avais un idéal de vie, débutant comme secouriste, puis Pompier de Paris, Policier à 20ans, poursuivant mes études pour ma carrière, puis....

SOMMAIRE ARTICLES

English
español

 



ACCUEIL
ARTICLES
PAGES
BIOGRAPHIE
Ma vie détruite par la Police des Polices
Photos de La
Police Nationale
Les Engins de
La Brigade des
Sapeurs Pompiers de Paris
VIDEOS
FORUM POLICE
La carte mondiale des visiteurs


      603464 10151023880149556 1213656542 n

clickez sur cette image pour accéder au forum  


 

 

 m-copie-1.gif      

 

 

ALLEZ VERS LE HAUT

Double click sur la page


Rechercher

Compteur

Cela fait minutes et secondes que vous êtes sur ce Blog


counter

Compteur Global

Site Faire Un Blog

Archives

Texte Libre